Frédéric Deslias

Frederic Deslias photoNé en 1978, Frédéric Deslias suit des études d'électronique puis intègre l’université de Caen en Arts du Spectacle où il fonde Le Clair Obscur qu’il dirige depuis 2002. C’est là qu’il rencontre un groupe d’activistes (David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand…) avec qui il forgera son goût pour les arts vivants. Repéré puis formé au Théâtre Ecole du CDN de Normandie, il rencontre Eric Lacascade, Thomas Richards, Armel Roussel, Dario Manfredini, Serge Tranvouez, Arnaud Churin… puis suit le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.

Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore depuis une dizaine d’année avec David Bobée sur la plupart de ses créations, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d'Avignon / Cour d'honneur en 2006), Héla Fatoumi/Eric Lamoureux, Radhouanne El Medeb, etc. comptons une trentaine de créations.

Frédéric se concentre maintenant à ses activités propres de mise en scène, d'artiste multimédia et de plasticien. Formé à l’IRCAM sous MAX/MSP, Processing, puis AfterEffect, son travail s’oriente en complément vers l'image, les arts numériques, l’installation, le multimédia, l'interactivité et la musicothérapie.

Le Clair Obscur est reconnu et diffusé sur un plan national et international.
Primé pour HERMSELF (Festival Les Bains Numériques – Grand Prix de la Création 2011)
et pour Sleeping Beauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) 2013).

  • Visuel SoftLove par Hugo ArcierSoftLove#Softlove relate 24h de la vie d’une femme à travers le regard avisé et éperdu de son assistant numérique.

 

Chloé Martinon

Chloé Martinon photoComédienne
Formée au conservatoire de Marseille, Chloé travaille aujourd’hui principalement avec la Cie Vol Plané d’Alexis Moati, elle tourne actuellement dans le dernier spectacle «Et le diable vint dans mon coeur» et mène de nombreux ateliers au sein de la cie. Elle travaille aussi régulièrement avec le théâtre forum dans le cadre du Planning Familial. Passionnée de tango et danseuse active depuis des années, elle développe également son clown, entre à rebours dela figure féminine de la tanguera. Elle partage sa vie entre Marseille et Buenos Aires en Argentine, en y jouant un solo de clown dansé dans les bals et sur les places.

 

Pablo Jakob

Pablo Jakob photoAuteur & Dramaturge
Pablo Jakob est né en 1990 à Delémont (Suisse). En 2014, il est diplomé de l’Institut littéraire Suisse, affilié à Haute-école des Arts de Berne. La même année, il est admis à l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieurs des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon, filière écrivain-dramaturge. Lauréat de la bourse de la Fondation Anne et Robert Bloch, récompensant un jeune artiste, il est côté cinéma à l’affiche de Milky Way de Joseph Incardona et Cyril Bron. En 2016, il est dramaturge sur la création de Julie Bérès Quelque chose pourrit dans mon royaume. Sa pièce courte Retour faisant partie de l’ensemble Désaffectés, travail collaboratif de six auteurs, sera mis en scène par Catherine Hargreaves en avril 2017. Il est membre du collectif d’auteurs suisses Hétérotrophes, formé en 2014.
  • Pablo Jakob photoPablo Jakob

    Auteur & Dramaturge
    Pablo Jakob est né en 1990 à Delémont (Suisse). En 2014, il est diplomé de l’Institut littéraire Suisse, affilié à Haute-école des Arts de Berne. La même année, il est admis à l’ENSATT (Ecole Nationale Supérieurs des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon, filière écrivain-dramaturge. Lauréat de la bourse de la Fondation Anne et Robert Bloch, récompensant un jeune artiste, il est côté cinéma à l’affiche de Milky Way de Joseph Incardona et Cyril Bron. En 2016, il est dramaturge sur la création de Julie Bérès Quelque chose pourrit dans mon royaume. Sa pièce courte Retour faisant partie de l’ensemble Désaffectés, travail collaboratif de six auteurs, sera mis en scène par Catherine Hargreaves en avril 2017. Il est membre du collectif d’auteurs suisses Hétérotrophes, formé en 2014.

 

Le Clair-Obscur

Cie Le Clair-ObscurImplanté à Caen, le Clair Obscur réunit autour de Frédéric Deslias un groupe d’artistes et de développeurs œuvrant au croisement des Arts Vivants et des Arts Numériques.
La question de l’être dans des environnements computationnels est au cœur de la problématique du Clair Obscur. Elle explore à travers des formes hybrides et des laboratoires, parfois spectacles, parfois performances ou installations, tant la question de l’humain au XXIe siècle que le futur des formes du spectacle.

Le fond est la forme !

  • Cecile Fisera PhotoCécile Fišera

    Cécile Fišera est née en 1982, elle vit à Paris.
    Apres un parcours d'option théâtre au lycée international de Strasbourg, elle intègre le conservatoire du Vème arrondissement de Paris et étudie les Arts du Spectacle à La Sorbonne Nouvelle jusqu'à la Licence.
    Elle passe ensuite un an à la Royal Holloway School of London, pour y suivre des cours de théâtre radiophonique, jeu masqué, performance et nouvelles technologies… étant bilingue en anglais, elle joue notamment cette année-là dans Medea Material d'Heiner Muller mise en scène par Eirini Nedelkopoulos et dans plusieurs courts métrages.
    Elle rencontre le collectif Das Plateau en 2005 et joue dans plusieurs de leurs créations : Le Cri de Jean, Martine, Sig Sauer Pro…
    Elle travaille également depuis plusieurs années avec le metteur en scène Robert Cantarella, notamment sur son projet de performance Musée Vivant (Centre Pompidou Paris et Metz, Musée de la chasse à Paris Musée d'art Contemporain et MUCEM à Marseille..), La Petite Maison de Noëlle Renaude, et récemment Faust à Théâtre Ouvert, Paris et en tournée.
    En 2016 elle tiendra le rôle principal de Quanta, écrit et mise en scène par Julie Cordier, spectacle pour enfant, en tournée ainsi que pour Avignon 15/16.
    Parallèlement, elle écrit son premier moyen métrage, produit par Noodles et actuellement en production. Elle en fera également la réalisation.
    Comédienne pour la télévision, elle joue dans La Résistance pour France 2, les Invincibles sur Arte, Scènes de Ménage, ou encore Intrusion, réalisé par Xavier Palud pour Arte. Elle a récemment joué dans le premier long métrage des Sœurs Philippot : Les Bêtises.

  • Frederic Deslias photoFrédéric Deslias

    Né en 1978, Frédéric Deslias suit des études d'électronique puis intègre l’université de Caen en Arts du Spectacle où il fonde Le Clair Obscur qu’il dirige depuis 2002. C’est là qu’il rencontre un groupe d’activistes (David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand…) avec qui il forgera son goût pour les arts vivants. Repéré puis formé au Théâtre Ecole du CDN de Normandie, il rencontre Eric Lacascade, Thomas Richards, Armel Roussel, Dario Manfredini, Serge Tranvouez, Arnaud Churin… puis suit le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.

    Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore depuis une dizaine d’année avec David Bobée sur la plupart de ses créations, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d'Avignon / Cour d'honneur en 2006), Héla Fatoumi/Eric Lamoureux, Radhouanne El Medeb, etc. comptons une trentaine de créations.

    Frédéric se concentre maintenant à ses activités propres de mise en scène, d'artiste multimédia et de plasticien. Formé à l’IRCAM sous MAX/MSP, Processing, puis AfterEffect, son travail s’oriente en complément vers l'image, les arts numériques, l’installation, le multimédia, l'interactivité et la musicothérapie.

    Le Clair Obscur est reconnu et diffusé sur un plan national et international.
    Primé pour HERMSELF (Festival Les Bains Numériques – Grand Prix de la Création 2011)
    et pour Sleeping Beauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) 2013).

 

WSK

WSK VisuaalCollectif d’artistes visuel, spécialisé dans le Vjing, le Mapping Vidéo, le Motion Design et le Stage Design. Ce collectif a pour objectif de procurer au public une véritable expérience visuelle et esthétique au travers d’événements culturels. 

 

1minute69

Visu_VPH18Fondée en 2011 par Emilie Villemagne et Aurélie Dumaret, toutes deux animées par une forte volonté de collaboration et d’échange entre passionnés d’art numérique, l’association 1minute69 s’est donné pour objectif la création, la diffusion et la promotion de projets artistiques pluridisciplinaires. Le collectif 1minute69 compte aujourd’hui une quinzaine de membres qui partagent les mêmes envies d’expérimentation, de croisement des connaissances et des pratiques artistiques, soutenues par des convictions communes de non-discrimination, de respect et de tolérance. Animées par ces valeurs humaines avant tout, la vie et les actions de l’association s’articulent autour de trois axes principaux : créations, collaborations et pédagogie artistique.
  • Visu_VPH18B0DYSC4PESDans une pièce plongée dans l’obscurité, un être prend vie peu à peu, façonné par l’image projetée sur son corps. La projection vidéo influe sur la façon dont il se découvre et se révèle au public, alors qu’il prend conscience de lui-même et de son environnement.

 

Acte (Compagnie)

Logo_compagnie-acte_siteAADNDirigée par Annick Charlot, chorégraphe et danseuse, la Compagnie Acte est née à Lyon de l’envie de partager la danse, de faire société, de créer une continuité entre l’art et le monde. Ses premières créations racontent la résistance, la résilience, les confins charnels de l’humain. « L’art comme manière de faire société » : cet engagement au monde infléchit la démarche de création de la chorégraphe Annick Charlot qui quitte peu à peu les scènes des théâtres pour investir l’espace public de la ville et va jusqu’à inscrire le public dans le processus de création à l’instar de : LIEU d’ÊTRE, Manifeste chorégraphique pour l’utopie d’habiter (création et coproduction Biennale de la danse de Lyon 2010).

 

Pierre Amoudruz

Photo de Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de AADNVidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l'espace public (Les Hommes Debouts 2009, Là-Haut… 2016, De Chair et d'O.S 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar's Riot 2014-2015, Espèces d'Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au coeur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l'amènent à s'approprier la programmation, l'électronique, le design d’objets dans une droite philosophie d’autodidacte.

 

Art Act

art act_siteAADNGASPARD & SANDRA BÉBIÉ VALÉRIAN
Art-Act est une entité binaire qui utilise les moyens de l’art pour une «invention du quotidien», se détacher des normes, pour une politique de la récupération et du retournement. Le quotidien est une composition de règles cellulaires, de normes, qu’il ne reste qu’à bousculer pour en réinventer les modalités dans des formes sans cesse renouvelées. Du travail, à la cuisine, au déplacement, à l’espace public, les hétérotopies et hétérochronies sont des sources infinies d’interprétations possibles. Pourtant, la multitude que composent les individus de notre société ne reflète pas la diversité potentielle d’une créativité désinhibée et libérée. Au contraire la créativité devient coercitive lorsqu’elle s’érige en modèle lénifiant au service de l’uniformisation : hégémonie de l’homogénie. Art-Act cherche à vivre le quotidien par-delà le préconçu, le préfabriqué, en affirmant l’autodétermination dans un élan créatif et récréatif.
  • FERME A SPIRULINELa Ferme à spirulineSituée au carrefour entre jeu vidéo et enjeux écologiques, cette création « hybride » met également en avant la collaboration et la création participative.
  • spiruline_capta photoAtelier captation photo et création jeu vidéo
  • FERME A SPIRULINELa Ferme à SpirulineEntre jeu vidéo et installation numérique végétale, La Ferme à Spiruline mêle des enjeux artistiques et écologiques.
  • pHCv18tJ1vwtihB_T3grHzl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBWtceBJREVOLUSTARAvec l’oeuvre interactive Revolustar, Art-Act propose de détourner le jeu vidéo Singstar (karaoké). Transformées et décalées, les chansons les plus commerciales vibrent soudain d’une note révolutionnaire…

 

Beam Art

Logo_BeamArt_siteAADNBeam’Art est un studio de développement de dispositifs interactifs numériques dédiés au monde de la communication, de l’événementiel et du spectacle vivant.
Dans le domaine de la communication, Beam’Art est le studio de développement de la société Vendredi4, qui digitalise les points de vente, showroom, stands et zones d’exposition, en concevant et développant des systèmes interactifs sur mesure.
  • HYPERMETROP2HypermetropInstallation interactive mêlant mapping architectural et danse augmentée, Hypermetrop est un spectacle participatif où les corps en mouvements font danser les murs de la ville.