IMG_4764

Avatar’s Riot, première résidence

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Photo de Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de AADNVidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l'espace public (Les Hommes Debouts 2009, Là-Haut… 2016, De Chair et d'O.S 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar's Riot 2014-2015, Espèces d'Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au coeur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l'amènent à s'approprier la programmation, l'électronique, le design d’objets dans une droite philosophie d’autodidacte.

     

  • Jeanne Drouet

    photoJD2 (1)Après un long parcours universitaire, Jeanne Drouet obtient en 2014 un doctorat en Sociologie-Anthropologie. En parallèle de ce parcours, elle se forme à la réalisation de films documentaires et de produits multimédias (obtention du DUAIN à l'école Émile Cohl en 2008, réalisation d'un court métrage en 2009). Depuis 2006, elle mène des travaux de recherche en compagnie d'artistes : des conteurs contemporains, des professionnels de l'image et du son, des artistes du numérique. Ses travaux portent sur la raison orale (gestes paroliers et narratifs, performance contée…), la circulation des imaginaires et, plus récemment, sur les mondes virtuels. Son temps est aujourd'hui partagé entre l'enseignement des sciences humaines (ATER à l'Université Lyon 2) et la poursuite de projets de recherche dans le cadre desquels il s'agit de faire se rencontrer l'anthropologie et la création artistique afin de penser et/ou créer différemment.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@Home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.

     

  • David Guerra

    david-dematMulti-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l'interprétation musicale.

     

  • Charlie Moine

    charlien&b2Scénographe, technicien polyvalent, bricoleur hors pair, Charlie Moine est aussi performeur à ses heures et propose des dispositifs artistiques critiques et acerbes dans les réseaux de l’Art Contemporain. Collaborateur technique de longue date sur les interventions proposées In Situ par l’AADN (transformations d’espaces et scénographies multimédia), son terrain de jeu favori est cependant l’espace public. Il affiche de nombreuses collaborations dans le milieu des arts de la rue et assume depuis 2 ans la régie générale des spectacles des TROIS POINTS de Suspension.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence au Subs !
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.

     

Avatar’s Riot, c’est la dernière création en cours à l’AADN.

Attaché au Labo des Usages, ce projet compte intervenir dans l’espace public avec un vélo triporteur.
L’équipe artistique, encore discrète sur le contenu de la création, se réunit pendant 2 semaines au Lab.Lab pour une première résidence.

  • L’objectif ?
    Équiper le triporteur et réfléchir à la trame artistique du projet.
  • Sur le coup ?
    Un artiste visuel, un musicien, un scénographe et une anthropologue.
  • Leur mode d’action pour la suite ?
    S’inscrire dans le cadre d’un processus de création partagée et intervenir dans la rue avec un « laboratoire mobile » : ateliers de projection, initiation aux pratiques numériques, etc. pour partager le processus de création avec ceux qui le souhaitent.

Patientez encore un peu : nous vous dévoilerons le projet et rendrons compte de cette résidence au plus tôt !