• avatar's riot
  • Map-Mobile-v1
  • Avatar-en-action_web

Avatar’s Riot

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Photo de Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de AADNVidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l'espace public (Les Hommes Debouts 2009, Là-Haut… 2016, De Chair et d'O.S 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar's Riot 2014-2015, Espèces d'Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au coeur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l'amènent à s'approprier la programmation, l'électronique, le design d’objets dans une droite philosophie d’autodidacte.

     

  • David Guerra

    david-dematMulti-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l'interprétation musicale.

     

  • Charlie Moine

    charlien&b2Scénographe, technicien polyvalent, bricoleur hors pair, Charlie Moine est aussi performeur à ses heures et propose des dispositifs artistiques critiques et acerbes dans les réseaux de l’Art Contemporain. Collaborateur technique de longue date sur les interventions proposées In Situ par l’AADN (transformations d’espaces et scénographies multimédia), son terrain de jeu favori est cependant l’espace public. Il affiche de nombreuses collaborations dans le milieu des arts de la rue et assume depuis 2 ans la régie générale des spectacles des TROIS POINTS de Suspension.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence au Subs !
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.

     

  • Jeanne Drouet

    photoJD2 (1)est ingénieure d'études CNRS, rattachée au Centre Max Weber (UMR 5283). Dans le laboratoire, sa principale mission consiste à accompagner les recherches mobilisant l'image ou les technologies numériques (en tant qu'outil, méthode, voire objet d'étude). Elle est par ailleurs docteure en anthropologie. Ses travaux portent sur la raison orale (gestes paroliers et narratifs, conte…), la circulation des imaginaires et, depuis 2011, sur les mondes virtuels. Son parcours l'amène également à oeuvrer pour que l'anthropologie et la création artistique se rencontrent, afin de penser et/ou créer différemment.

    Quelques publications :
    2015 (chapitre d'ouvrage) « Pour une anthropologie partagée avec les artistes du numérique », in Humanités Réticulaires, Editions Academia-L'Harmattan, p. 117-141.
    2013 (article) : « Récits de Douarnenez. Itinéraire de recherche », revue Ethnographiques.org, n°26, Sur les chemins du conte, numéro coordonné par Thierry Wendling et Aurélie Reusser. Disponible en ligne : http://www.ethnographiques.org/2013/Drouet
    2012 (article) : « Conter, en gestes et en images », revue Degrés, n° 151-152, Image et Spectacle, numéro coordonné par Thierry Lenain (Université Libre de Bruxelles).

    • Visuel-site-internetEspèces d’Espaces Publics – Les Dronards
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@Home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.

     

  • DRAC

    Logo_ministere_cult_siteAADNLa Direction Régionale des Affaires Culturelles est l'organe représentant du Ministère de la Culture dans chaque région, devenue service déconcentré de l'Etat en 1992.
    En Rhône-Alpes, la DRAC est située au Grenier d'Abondance depuis 1993. Elle soutient l'AADN dans le cadre du dispositif VIDEOPHONIC.
  • Auvergne-Rhône-Alpes (région)

    Logo-Web-cartouche-bleu-pngLa région administrative Auvergne-Rhône-Alpes, d'une superficie de 69 711 km², est située dans la partie centrale et orientale du sud de la France. C'est un ensemble de régions hétérogène à tous les points de vue, aussi bien du relief, que du climat, des ressources naturelles, des cultures, du folklore, de l'architecture, des langues régionales, qui n'avait jamais été réunies. Elle est limitrophe de cinq autres régions administratives : la Bourgogne-Franche-Comté au nord, le Centre-Val de Loire au nord-ouest, l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à l'ouest et enfin les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées au sud. Elle est également limitrophe de deux pays étrangers à l'est, l'Italie et la Suisse.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • son-kogumiAteliers Eurêka
  • Fondation de France

    Fondation FranceDepuis 1969, la Fondation de France soutient des projets concrets et innovants qui répondent aux besoins des personnes face aux problèmes posés par l’évolution rapide de la société. Elle agit dans trois domaines : l’aide aux personnes vulnérables, le développement de la connaissance et l’environnement.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
  • Lyon (ville de)

    Logo_Ville de Lyon Quadri_siteAADNLyon est une commune située en Rhône-Alpes, au confluent du Rhône et de la Saône.
    Par sa population, Lyon constitue la troisième commune de France, avec 496 343 habitants au dernier recensement de 2012. Elle est la préfecture de la région Rhône-Alpes et le siège de la métropole de Lyon, le Grand Lyon. La ville de Lyon exerce une attraction d'importance nationale et européenne, et bénéficie ces deux dernières décennies d'un afflux de population. Son importance dans les domaines bancaires, financiers, commerciaux, technologiques, ou encore les arts et les divertissements, font aujourd'hui de la ville de Lyon une ville mondiale.
    • avatar's riotAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
  • Maison de Quartier des Brosses

    logo_Maison-de-quartier-des-Brosses_siteAADNLa Maison de quartier des Brosses est un lieu de soutien aux associations du quartier. Elle propose des animations proposées pour les jeunes de 6 à 25 ans (stages loisirs pendant les vacances par exemple), et accompagne les groupes souhaitant concrétiser un projet. La Maison de quartier participe aussi à la vie sociale et à l’animation de la cité en soutenant des initiatives et en co-organisant des événements festifs.

Que se passerait-il si nos avatars, ces pseudo-représentations visuelles de notre moi en ligne, descendaient dans la rue pour revendiquer leurs identités ?
Une équipe de cybergraphes (des scientifiques étudiant l’impact du cyberespace sur le monde réel) subit un incident technique et découvre au cours de ses recherches la présence d’un avatar prenant forme sur les murs de la ville.

Celui-ci semble poursuivre un but : trouver une enveloppe physique ou matérielle afin de s’aventurer dans le monde réel et surtout s’extraire du confinement de son propre univers.
Dès lors, l’équipe prend pour objet d’étude cet être pris entre deux mondes et va suivre ses tribulations dans la ville, gageant qu’il a beaucoup à nous apprendre sur les conditions de son existence en ligne.

Avatar’s Riot est un projet participatif mené par le Labo des Usages de l’AADN au sein du quartier des Brosses à Villeurbanne.
Après plusieurs semaines passées sur le terrain, l’équipe artistique a proposé une restitution le 31 octobre 2015, emmenant ainsi le public dans une déambulation urbaine inattendue, à la poursuite d’un avatar projeté sur les murs du quartier des Brosses.

La restitution du 31 octobre 2015 a fait suite à plusieurs mois de travail, au long desquels l’AADN a croisé la route de nombreux partenaires.

Remerciements
L’AADN tient à remercier la MJC de Montchat pour avoir accueilli le projet sur sa première étape de résidence et d’avoir fait naître les premiers outils des chercheurs en Cybergraphie.
L’AADN remercie de façon très chaleureuse Virginie Mattafari de la Maison de Quartier des Brosses, pour son investissent, sa forme motrice et sans qui cette belle aventure n’aurait pas été celle-ci.
Toute l’équipe de la Maison de Quartier pour sa mobilisation sur le projet.
L’ensemble des participants du projet pour avoir porté ce projet avec l’équipe du projet : Yacin, Ghozal, Xhoana, Radima, Altin, Ervin, Teimuraz, Mohammed, Jessim, Waniss, Ghrachya, Nessrine, Lakhdar, Rami, Sabri, Mohamed, Marwam ainsi que les habitants du quartier de St André.
Vincent Biloa et Philippe Meurice, médiateurs de rue de la SLEA d’avoir cru en notre projet et de nous avoir soutenu sur la mobilisation des jeunes sur le quartier.
Kalidja du salon de thé « Saveurs d’Ici et d’Ailleurs » pour son aide et son thé à la menthe qui nous a accompagné sur l’ensemble du projet.
Les acteurs du territoire pour nous avoir aidé à porter ce projet : Claudine Bodin de l’Angle9, Josiane Roche du Conseil de Quartier, Zéotrope, Mr Théodore, président de la Copropriété du quartier St André, le bailleur de la résidence St André ainsi que l’ensemble des commerçants du quartier St André.
TCL pour leur arrêt de Tram Bel-Air les Brosses.

Nous remercions aussi tout les bénévoles du projet : Olivier Piano, Arnaud Thomas, Arthur Sotto, Thomas Pachoud, Amine, et Jonathan Richer. Nous remercions les complices de la déambulation : Tatiana Trifanova, Omer, Meral, Jojo8 et Bamba.

Enfin l’AADN remercie son équipe : Amélie, Dorine, Anne, Simon, Pierre et Gwendoline, ainsi que la Team Avatar’s Riot : Jeanne, David, Charlie et Pierre pour nous avoir fait rêver un soir de 31 octobre !

Revue de presse
Le Progrès, 28.10.15
Le Progrès, 31.10.15
Viva, Décembre-Janvier 2015