• Paradism09
  • Throw_leaves02
  • Toiles
  • Atome04
  • Atome05
  • BlackSph01
  • Explode05
  • Leaves02
  • Leaves05
  • Paradism02
  • Flux01

Dématérialisé

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Photo de Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de AADNVidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l'espace public (Les Hommes Debouts 2009, Là-Haut… 2016, De Chair et d'O.S 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar's Riot 2014-2015, Espèces d'Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au coeur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l'amènent à s'approprier la programmation, l'électronique, le design d’objets dans une droite philosophie d’autodidacte.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • HD_PUBLICS4Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence aux Subs !
    • Atelier-BYOB-Gre_12-1024x682Intervention « Arts & Cultures Numériques »Pierre Amoudruz est formateur-intervenant depuis 2011 auprès de l’EAC Lyon et l’IESA Lyon. Il mène également des interventions ponctuelles auprès de L’université Lumière Lyon II, l’ENSATT ainsi que de nombreux colloques et table-rondes.

     

  • Jeanne Brouaye

    Jeanne BrouayeJeanne Brouaye est une interprète comédienne, danseuse et performeuse française. Elle vit entre Paris, Lyon et Bruxelles. Après des études à L’ENSATT, elle intègre la troupe permanente du TNP dirigé par C.Schiaretti, qu’elle quittera six ans plus tard. Depuis, elle s’oriente vers des formes spectaculaires transdisciplinaires et développe une recherche autour du corps et de l’écriture chorégraphique. Elle se forme aux Viewpoints en 2011 à New-York, suit une formation en Yoga Vinyassa et pratique la danse contact. En 2012, elle crée la compagnie VOLTA et présente Glorious Land, dans le cadre de la Biennale off de la danse. En 2013, elle participe à la Nouvelle école des Maîtres dirigée par la chorégraphe C. Macras. En tant qu’interprète, elle collabore avec le collectif ildi eldi, P. Amoudruz et D. Svindron, le « Groupenfonction » dirigé par A. Pirault, la chorégraphe A. Ryszkiewicz, le metteur en scène P. Marullo.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».

     

  • David Guerra

    david-dematMulti-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l'interprétation musicale.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence aux Subs !
    • matiere_IKARIMatière en Résidence au Lab.LabAprès avoir accompagné Thomas Pachoud sur ses créations le Lumarium et Hyperlight… nous accueillons au Lab_Lab une étape de recherche sur la nouvelle création de la Cie IKARI : Matières.
    • Lum_1_LumariumLe Lumarium modèle la lumière comme une matière dans l’espace et dans le temps, nous proposant ainsi d’entrevoir un hyper-espace.

     

  • Videoformes

    videoformesDepuis sa création en 1984, VIDEOFORMES se définit comme un observatoire permanent des évolutions de la vidéo et des cultures numériques dans l'art contemporain : un espace de présentation, de rencontre et de réflexion pour les artistes, les professionnels et les publics. Structure de diffusion et de production artistique dans le domaine de l’art vidéo et des arts numériques, VIDEOFORMES organise un festival international éponyme annuel à Clermont-Ferrand présentant l’actualité de la création numérique : installations, vidéos, performances, créations numériques pluridisciplinaires et tables rondes sur des thématiques élargies aux industries créatives et aux évolutions sociétales liées au numérique.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
  • Oudeis

    oudeisOudeis est une structure dédiée à l’exploration critique des nouveaux médias, à la production artistique et théorique des formes numériques. L’association est située au Vigan où elle est engagée dans des activités de diffusion, de production et d’accueil d’artistes en résidence. Elle s'est constituée depuis peu en laboratoire afin de se consacrer plus encore à la création. Oudeis se démarque par sa ligne curatoriale qui met en chantier des problématiques et enjeux liés aux technologies de l’information et de la communication et mises en perspective par des esthétiques “pauvres” ou de la récupération/détournement.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Vie sexuelle des corps célestesLa vie sexuelle des corps célestesRisquez vous à satisfaire les désirs d’un puzzle-game et abordez la sexualité comme une énigme à résoudre.
  • ASCA (Labo de l’)

    ascaL’ASCA, centre culturel, géré par l’association du même nom, existe depuis plus de 35 ans ! Implanté au cœur du quartier Argentine à Beauvais, notre lieu touche près de 40 000 personnes par an et résonne aujourd’hui dans une grande partie de la région Picardie et même bien au-delà nos frontières… Unique en France, l’ASCA développe des projets culturels autour de trois champs artistiques : le multimédia, les musiques actuelles, le cinéma d'art et d'essai. L’Asca développe un projet orienté autant vers une exigence de qualité artistique que vers l’accompagnement des pratiques.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
  • Hublot (le)

    le-hublotLe Hublot, Centre de création multimédia à Nice, favorise l’accès à la culture par la sensibilisation et la formation de base aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, par le développement d’usages et de contenus ainsi que le soutien à des projets locaux. Le Hublot est centre ressources numériques et lieu de création : il souhaite affirmer sa place originale sur des territoires plus larges en proposant un accompagnement et des services destinés aux artistes ou jeunes porteurs de projets culturels, un soutien à la production et à la diffusion des œuvres.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
  • Abattoirs (les) – SMAC Bourgoin

    abattoirsAprès huit saisons dans les murs, les Abattoirs s'imposent comme un lieu incontournable des Musiques Actuelles de la région Rhône-Alpes, tant sur le plan de la programmation, que des pratiques amateurs et professionnelles. Ses objectifs principaux sont de soutenir et de développer au mieux la scène des Musiques Actuelles et de favoriser l'accès à la culture pour le plus grand nombre.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
  • Planétarium de Vaulx-en-Velin

    planéEquipement de la Ville de Vaulx-en-Velin, le Planétarium est un lieu de culture, d'échanges et de partage dédié à l'astronomie et aux sciences de l'univers. Il rouvre ses portes le 9 octobre 2013 avec de nouveaux bâtiments et des activités inédites, pour une surface totale de 2000m2. Il comprend actuellement la salle immersive, qui demeure le cœur de l’équipement, mais aussi une salle d’expositions temporaires de 100m2, une exposition permanente de 950 m², une salle d’ateliers, et une salle destinée à l’accueil de conférences, d’animations et de spectacles. Cette nouvelle configuration, accompagnée d'une volonté forte de créer des liens entre Arts et Sciences, a rendu naturel un partenariat entre AADN et le Planétarium pour l'accueil des résidences VIDEOPHONIC.
    • Dromos_SATParcours immersif
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Vie sexuelle des corps célestesLa vie sexuelle des corps célestesRisquez vous à satisfaire les désirs d’un puzzle-game et abordez la sexualité comme une énigme à résoudre.
    • DSC_0054_2-873x580_HyperlightHyperlight – LumariumInventant sa propre technologie de projection holographique, Hyperlight immerge le public au cœur d’une architecture immatérielle mouvante.
    • vignette dematerialiseDématérialiséLe temps que vous lisiez cette page, vous avez reçu 3 mails, 15 alertes Facebook, 12 tweet, 2 appels en absence…
  • [SCAN] (Fonds) – DRAC & Région Auvergne Rhône-Alpes

    auv-rhLa Région Rhône-Alpes a engagé en octobre 2010 une vaste concertation avec l'ensemble des acteurs artistiques et culturels régionaux autour du numérique, posant la question des transformations des pratiques culturelles comme celle des enjeux économiques ou de politiques publiques.
    À l'issue de cette concertation, la Région a adopté en avril 2011 une nouvelle politique dans laquelle elle fixe s'engage à soutenir les arts numériques en créant notamment le Fonds de soutien à la création artistique numérique, ou fonds [SCAN]. Celui-ci est co-financé par la DRAC Rhône-Alpes.
    Ce fonds a pour objectif de soutenir des créations artistiques faisant intervenir des technologies numériques.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • matiere_IKARIMatière en Résidence au Lab.LabAprès avoir accompagné Thomas Pachoud sur ses créations le Lumarium et Hyperlight… nous accueillons au Lab_Lab une étape de recherche sur la nouvelle création de la Cie IKARI : Matières.
    • Lum_1_LumariumLe Lumarium modèle la lumière comme une matière dans l’espace et dans le temps, nous proposant ainsi d’entrevoir un hyper-espace.
    • Dématérialisé - WorkshopWorkshop geste instrumental – Dématérialisé

Dématérialisé nous plonge au coeur d’une forme hybride, entre concert contemplatif et cinéma musical. Il donne à voir, entendre et observer un jeu de manipulations, un art de toucher l’immatériel, de rendre sensible l’impalpable.

David Guerra – musicien, et Pierre Amoudruz – vidéaste, sont les chefs d’un orchestre étrange et envoûtant. Grâce à une gestuelle énigmatique, ils donnent vie à des matières sonores et visuelles empreintes d’une poésie tour à tour enivrante et inquiétante. Il nous entraînent dans une narration fantasmagorique où la perspective d’un corps technologiquement augmenté, en quête d’éternité, prendrait le pas sur la réalité. Alors que les corps se déploient dans l’espace, l’évidente alchimie entre hommes et machines devient floue, les frontières du “qui contrôle qui” poreuses, laissant place à un univers puissant, symbolique et sans concession.

Proche d’une réflexion sur le rapport profondément ambivalent que l’humain entretient avec les technologies et leurs promesses d’un avenir meilleur, Dématérialisé est le témoignage d’une génération en transit qui cherche le sens et perd le fil dans son accès instantané au tout immatériel.

Revue de presse
Le Progrès, 4.07.14
Le Mouv’, 29.06.14
Nice Matin, 20.11.15
La Montagne, 19.03.16