• EDO visuel-principal
  • EDO illustration02

Émincé d’oreilles

Artistes & partenaires

  • Valentin Durif

    Valentin DurifMusicien, artiste et programmeur, issu des musiques électroniques et électroacoustiques, Valentin Durif vit et travaille à Lyon. Ses projets proposent d'associer des univers physiques et concrets à ceux plus abstraits issus du monde électronique et informatique, en créant autant une immersion totale pour le spectateur, qu'une gestuelle musicale à la fois visuelle et cohérente. Il conçoit, fabrique et pratique ses propres instruments ou développe des dispositifs mécaniques et informatiques capables de jouer ses compositions. Ses créations sont présentées sous la forme de concerts-performances (Émincé d’oreilles) ou d’installations (Cliquetis). Sa musique mélange l’electronica, le noise-rock ou l’indus.
    • HD_PUBLICS4Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • EDO visuel-01Émincé d’oreillesSous forme de performance, Valentin Durif perturbe les perceptions visuelles et sonores en transformant en objets musicaux : boîtes de conserves et casseroles…
    • Machines-a-rien_Site1Machines à rienMachines à rien s’articule autour de la création de tableaux sonores et visuels tels des mobiles suspendus, accrochés au mur ou posés au sol.
    • EDO visuel-principalÉmincé d’oreillesSous forme d’installation, Valentin Durif détourne une batterie d’ustensiles de cuisine en disposant de moteurs-actionneurs et de haut-parleurs vibrants sur des objets souvent hors d’usage.
    • aadn-videophonic3 1Vous reprendrez bien un peu de dessert?L’AADN met les petits plats dans les grands et vous invite dans sa cuisine avec « Vous reprendrez bien un peu de dessert », une performance audio-visuelle pour tous les apétits !

     

Émincé d’oreilles existe sous 2 formats à mi-chemin entre le concert et le théâtre d’objets : un spectacle et une installation musicale.

Pour cette version sous forme d’installation, Valentin Durif a détourné une batterie d’ustensiles de cuisine en disposant de moteurs-actionneurs et de haut-parleurs vibrants sur des objets souvent hors d’usage.

Le spectateur est plongé dans un espace intime : un appartement ou plutôt un atelier fantastique. Les objets présents semblent s’être accumulés au fil du temps. Dans une ambiance de bois, de métal et de mécaniques insolites, l’ensemble nous rappelle les univers de Jules Verne, sans référence temporelle évidente.
Immergé dans ce théâtre d’objets improbable, baroque et poétique, le spectateur découvre une pièce sonore dans laquelle chaque objet prend vie peu à peu sous ses yeux, simplement jouée par des robots-percuteurs.

Plus d’informations sur la forme performance – concert : http://aadn.org/nos-creations/emince-doreilles-performance/