• @home
  • IMG_5877
  • IMG_5926 copie
  • IMG_5917 copie
  • IMG_7017

@Home – connexion

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Photo de Pierre Amoudruz - Directeur Artistique de AADNVidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l'espace public (Les Hommes Debouts 2009, Là-Haut… 2016, De Chair et d'O.S 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar's Riot 2014-2015, Espèces d'Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au coeur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l'amènent à s'approprier la programmation, l'électronique, le design d’objets dans une droite philosophie d’autodidacte.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • HD_PUBLICS4Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • Paradism09DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence aux Subs !
    • Atelier-BYOB-Gre_12-1024x682Intervention « Arts & Cultures Numériques »Pierre Amoudruz est formateur-intervenant depuis 2011 auprès de l’EAC Lyon et l’IESA Lyon. Il mène également des interventions ponctuelles auprès de L’université Lumière Lyon II, l’ENSATT ainsi que de nombreux colloques et table-rondes.

     

  • Myriam Bouima

    Myriam-bouimaAprès des études de philosophie, Myriam Bouima est revenue à ses premiers amours et s'est formée à l'école Émile Cohl pour devenir illustratrice et dessinatrice de BD indépendante. Elle fut lauréate du Concours Alinéart en 2010, et a ensuite participé à de nombreux collectifs de bande dessinée aux Éditions Petit à Petit, tout en commençant parallèlement à travailler pour la presse et l'illustration jeunesse. Elle travaille aujourd'hui pour plusieurs communes à la réalisation d'albums de bande dessinée et de livres jeunesse. Myriam Bouima a collaboré avec l'AADN en participant à l'aventure d'@Home, une création participative en 2 volets, sur près de 3 ans.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.

     

  • Martin Chastenet – dit Fish le rouge

    fish_le-rougeMartin Chastenet, dit "Fish le rouge" est rapeur, slameur, chanson Françaiseur, écrivaillon, découpeur de mots, tchatcheur, testeur, électron libre, artisan, cascadeur, multi-style… Il a travaillé avec divers DJ, MC ou groupes (Pira.ts, X', Fish'n'chips, La Substance, le Ska Pute Orchestra…). Fish le Rouge a collaboré avec l'AADN en participant à l'aventure d'@Home, une création participative en 2 volets, sur près de 3 ans.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.

     

  • Jeanne Drouet

    photoJD2 (1)est ingénieure d'études CNRS, rattachée au Centre Max Weber (UMR 5283). Dans le laboratoire, sa principale mission consiste à accompagner les recherches mobilisant l'image ou les technologies numériques (en tant qu'outil, méthode, voire objet d'étude). Elle est par ailleurs docteure en anthropologie. Ses travaux portent sur la raison orale (gestes paroliers et narratifs, conte…), la circulation des imaginaires et, depuis 2011, sur les mondes virtuels. Son parcours l'amène également à oeuvrer pour que l'anthropologie et la création artistique se rencontrent, afin de penser et/ou créer différemment.

    Quelques publications :
    2015 (chapitre d'ouvrage) « Pour une anthropologie partagée avec les artistes du numérique », in Humanités Réticulaires, Editions Academia-L'Harmattan, p. 117-141.
    2013 (article) : « Récits de Douarnenez. Itinéraire de recherche », revue Ethnographiques.org, n°26, Sur les chemins du conte, numéro coordonné par Thierry Wendling et Aurélie Reusser. Disponible en ligne : http://www.ethnographiques.org/2013/Drouet
    2012 (article) : « Conter, en gestes et en images », revue Degrés, n° 151-152, Image et Spectacle, numéro coordonné par Thierry Lenain (Université Libre de Bruxelles).

     

  • Julien Grosjean

    Julien-GrosjeanJulien Grosjean est un artiste musicien, attaché notamment à la percussion et à la musique électro-acoustique. Il a suivi une formation aux arts de la scène TDMI (Théatre, Danse, Musique, Image) à Lyon et est également artiste intervenant dans les écoles. Il a collaboré avec l'AADN en participant à l'aventure d'@Home, une création participative en 2 volets, sur près de 3 ans.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.

     

  • Charlie Moine

    charlien&b2Scénographe, technicien polyvalent, bricoleur hors pair, Charlie Moine est aussi performeur à ses heures et propose des dispositifs artistiques critiques et acerbes dans les réseaux de l’Art Contemporain. Collaborateur technique de longue date sur les interventions proposées In Situ par l’AADN (transformations d’espaces et scénographies multimédia), son terrain de jeu favori est cependant l’espace public. Il affiche de nombreuses collaborations dans le milieu des arts de la rue et assume depuis 2 ans la régie générale des spectacles des TROIS POINTS de Suspension.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLà-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • Jef-Aérosol / inspiration pour Là-HautLA-HAUT LE CLOUD, ICI LE SOLEIL : Résidence aux Subs !
    • Avatar-en-action_webAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.

     

  • Centre social Laënnec

    centre-social-laennecLe Centre Social Laënnec est un équipement de proximité destiné à favoriser le développement et le maintien de la vie sociale entre tous les habitants du quartier.
    C'est un lieu d'animation ouvert à tous.
    L'association développe ses actions grâce à une équipe de salariés et de bénévoles.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.
  • Centre social Mermoz

    centre-social-mermozLe Centre Social Mermoz s’adresse en priorité à la population du quartier en proposant des actions et des projets à dimension sociale, éducative et culturelle et en privilégiant, autant que faire ce peut, la dimension familiale et intergénérationnelle.
    Le Centre Social Meroz fonctionne depuis 1967, sous couvert d’une Association loi 1901, composée d’associations du territoire, de membres de droit et de membres usagers des activités et des secteurs.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
    • @home@home – la fiction@Home – la Fiction, ou comment détourner le réseau social Facebook pour y écrire une fiction multimédia à 32 mains.
  • Fabrique d’Objets Libres (FOL)

    fabrique-d'objet-libreEspace de création et de fabrication numérique ouvert à tous, la Fabrique d’Objets Libres permet à chacun de découvrir, d’inventer et de fabriquer tout type d’objet.
    Véritable laboratoire citoyen de fabrication, la Fabrique d’Objets Libres met à disposition de ses adhérents des outils à commande numérique et des matières premières secondaires permettant de concevoir et de fabriquer localement des objets libres. C’est une plate-forme pluridisciplinaire collaborative qui mêle les profils (techniciens, informaticiens, ingénieurs, scientifiques, bricoleurs, créateurs…) et les générations afin de réunir tous types de compétences.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.
  • Fondation de France

    fondation-de-franceDepuis 1969, la Fondation de France soutient des projets concrets et innovants qui répondent aux besoins des personnes face aux problèmes posés par l’évolution rapide de la société. Elle agit dans trois domaines : l’aide aux personnes vulnérables, le développement de la connaissance et l’environnement.
    • Avatar-en-action_webAvatar’s RiotAvatar’s Riot, une création in situ où il est question de vélo triporteur, d’espace public et de création participative.
    • @home@Home – connexion@Home – Connexion, ou comment co-réaliser une exposition mettant en scène le laboratoire de savants fous ayant digitalisé les habitants de Mermoz.

« Le réveil de votre téléphone sonne, comme d’habitude, vous vous levez, les yeux encore à demi clos, comme d’habitude, en direction de la cuisine ou de la salle de bain, comme d’habitude. Mais ce matin n’a rien d’habituel. Vous êtes seul-e, tout-e seul-e. Vos proches, vos amis, votre famille, plus personne n’est là : ils ont tous comme disparu pendant la nuit, laissant toutes leurs affaires sur place. Dehors, au delà du piaillement des oiseaux c’est le silence… »

@Home est une expérimentation artistique et culturelle, se donnant comme champ d’exploration les réseaux sociaux, les représentations du web et l’utilisation des outils technologiques. Le projet propose une aventure virtuelle pour sonder l’intangible des relations qui se construisent à travers ces nouveaux modes d’expression et de communication. Prenant comme point de départ la « digitalisation » des habitants par un réseau social puissant, @Home propose de puiser dans cet imaginaire pour réaliser une création numérique collaborative, à l’échelle d’un territoire.

Après avoir mis en place une première création collaborative sous la forme d’une fiction à 32 mains, @Home – la Fiction, l’équipe de l’AADN est retournée sur le territoire de Mermoz en 2013 pour développer un deuxième volet : @Home – Connexion.

@Home – Connexion se présente sous la forme d’une exposition multimédia réalisée avec un groupe de jeunes du quartier Mermoz.
L’espace d’exposition représente le laboratoire de savants fous ayant créé un réseau social un peu spécial, qui ne se contenterait pas de digitaliser des données : il dématérialiserait aussi les enveloppes corporelles, aspirant les habitants dans un monde virtuel. Chaque pièce exposée évoque donc une représentation de cet univers, une machine, un outil ou encore un test élaboré par ces scientifiques pour concevoir leur étrange réseau social…

Une vidéo a été réalisée à la suite de tout le travail de création mis en place par l’équipe artistique et les enfants, qui a débouché finalement à l’exposition.
Elle interroge et présente ce dispositif artistique. Elle documente son processus de création, de l’élaboration jusqu’au montage de l’exposition et propose une réflexion, en images et en sons, sur les savoir-faire et imaginaires du numérique.