• 888A5550
  • 888A5479
  • 888A5553-2

Bodyscape

Artistes & partenaires

  • Bodylotion (collectif)

    coll_bodylotionVirag Arany a commencé à étudier la danse contemporaine dès 2003 à l’Ecole de danse de Budapest, elle s’est ensuite dirigée vers l’Académie de Danse Contemporaine de Budapest. Elle a travaillé avec le chorégraphe Klari Pataky et crée également ses propres chorégraphies. Julia Hadi est diplômée en 2008 de l’académie de danse contemporaine de Budapest en tant que chorégraphe. En parallèle de ses projets artistiques personnels, Julia intègre la compagnie Hodworks comme danseuse de 2009 à 2011. Dans sa démarche artistique, elle a toujours souhaité créer des ponts avec d’autres domaines, appuyant ses recherches sur une approche multidisciplinaire. En 2009, les deux danseuses créent ensemble le collectif Bodylotion co-dance et collaborent par ce biais fréquemment.
    • 888A5479BodyscapeInspirée de la théorie de Descartes de « l’animal machine », la performance Bodyscape présente le corps tel une machine, un système mécanique.

     

  • Damien Pairon

    damien paironDamien Pairon obtient un Master en « recherche picturales tridimensionnelles », avec distinction, à l’Académie des Beaux Arts de Tournai (Belgique). Artiste pluridisciplinaire, il pratique l’art vidéo, le VJ’ing, le street art, la sculpture audiovisuelle ainsi que la sérigraphie et la peinture. En 2010, il est lauréat du prix artistique de la Ville de Tournai. Il est membre fondateur et actuel directeur de l’atelier/galerie d’art « Le 38 Quai Notre-Dame » à Tournai. Il collabore avec le collectif BodyLotion sur le projet Bodyscape.
    • 888A5479BodyscapeInspirée de la théorie de Descartes de « l’animal machine », la performance Bodyscape présente le corps tel une machine, un système mécanique.

     

  • Stéphane Kozik

    TRANSAT[contamine]2010Stéphane Kozik est plasticien sonore et musicien. Diplômé d’Art² à Mons (Belgique), il concentre son travail autour d’installations interactives et de performances audiovisuelles et musicales. Sa démarche est pluridisciplinaire, sensible, sensorielle, poétique et ludique. En 2010, il crée avec Perrine Joveniaux, Damien Petitot et Aurélien Giraudet, le collectif d’expérimentations sonores et numériques LIVESCAPE, prenant la nature et le vivant comme objet d’expérience. Il est, à l’heure actuelle, impliqué dans plusieurs projets tels que Audio pirate, projet musical, Digital Breakfast, performance de « domestic music » et LIVESCAPE. En marge de son activité artistique, Stéphane Kozik propose régulièrement des workshops d’initiation à l’approche du son et du numérique dans la pratique plastique, ces ateliers sont destinés aux étudiants en école d’art, artistes plasticiens ou personnes curieuses d’une pratique et sensibles au son et au numérique. Il collabore avec le collectif Bodylotion pour le projet Bodyscape.
    • 888A5479BodyscapeInspirée de la théorie de Descartes de « l’animal machine », la performance Bodyscape présente le corps tel une machine, un système mécanique.

     

  • INSA

    Logo_insa_siteAADNL’INSA de Lyon, Ecole d’Ingénieurs, conduit depuis 1991, sur le campus Lyon Tech La Doua, une action culturelle originale et innovante articulant transmission des savoirs et créativité, Science et Culture, ouverte sur le monde contemporain. Lieu de vie, d’échanges, d’expériences de pratiques collectives au cœur de la cité, le Service culturel de l’INSA de Lyon privilégie les expressions artistiques nouvelles et innovantes.
    L'INSA est l'un des partenaires du dispositif VIDEOPHONIC sur l'agglomération lyonnaise.
    • UBM dessin webÜber Beast MachineComment donner vie à une créature étrange et inquiétante qui associe les arts de la marionnette, la robotique et la botanique ?
    • 888A5479BodyscapeInspirée de la théorie de Descartes de « l’animal machine », la performance Bodyscape présente le corps tel une machine, un système mécanique.

Inspirée de la théorie éthologique de Descartes de « l’animal machine », la performance Bodyscape présente le corps tel une machine, un système mécanique où les organes servent d’outils et où les mouvements et les contacts charnels deviennent instruments…

Bodyscape confronte la pensée dualiste de René Descartes (le corps et l’âme sont détachés l’un de l’autre) aux rapports actuels que l’homme entretient avec la technologie : que signifient ces corps sans cesse augmentés, transformés par la machine et ces multiples greffons et prothèses : iPhone, pacemaker, appareils d’audition, montres, bras robotisés…

Le collectif questionne la place du corps dans nos sociétés numérisées, dématérialisés, en relation, voire en symbiose avec les machines.
Issus de domaines artistiques différents et ayant des approches distinctes, les artistes ont choisi d’exploiter ces différents rapports pour donner naissance à une performance transdisciplinaire où chaque intervention artistique est dépendante d’une autre.

Le corps des deux danseuses est alors « utilisé » comme instrument de musique, comme surface de projection vidéo, comme stockage de données ou encore comme surface de contrôle. Les mouvements et les contacts modulent le son qui à son tour module le visuel. La chorégraphie est donc intimement liée à la composition sonore et visuelle et tel un système organique complet, un changement dans l’un des composant affecte tous les autres : chaque élément est un rouage du système.

La performance Bodyscape plonge les spectateurs dans un univers de science-fiction volontairement désuet et jouant sur des codes vestimentaires surannés, afin de prendre du recul sur les craintes et les émerveillements qui nous animent face aux nouvelles technologies.

Infos pratiques
Venez découvrir le résultat du travail des 4 artistes en résidence :
Jeudi 18 juin, à la Rotonde de l’INSA
20 Avenue des Arts, 69100 Villeurbanne
Tram T1 ou T4 arrêt La Doua – Gaston Berger.
(plan accessible ici)
A 18h30 : présentation des actus de l’AADN pour la rentrée, performance Bodyscape, puis barbecue de fin d’année dans la cour de l’INSA !
Merci de vous inscrire : ici

Distribution
Virag Arany et Julia Hadi : Danseuses
Stephane Kozik : Artiste sonore
Damien Pairon : Vidéaste

Partenaire : WBI (Wallonie-Bruxelles International.be)

Des infos sur le collectif Bodylotion : ici.