Collision #1

Artistes & partenaires

  • David Guerra

    Multi-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l’interprétation musicale.

     

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.

     

  • DRAC

    La Direction Régionale des Affaires Culturelles est l’organe représentant du Ministère de la Culture dans chaque région, devenue service déconcentré de l’Etat en 1992.
    En Rhône-Alpes, la DRAC est située au Grenier d’Abondance depuis 1993. Elle soutient l’AADN dans le cadre du dispositif VIDEOPHONIC.
  • Auvergne-Rhône-Alpes (région)

    La région administrative Auvergne-Rhône-Alpes, d’une superficie de 69 711 km², est située dans la partie centrale et orientale du sud de la France. C’est un ensemble de régions hétérogène à tous les points de vue, aussi bien du relief, que du climat, des ressources naturelles, des cultures, du folklore, de l’architecture, des langues régionales, qui n’avait jamais été réunies. Elle est limitrophe de cinq autres régions administratives : la Bourgogne-Franche-Comté au nord, le Centre-Val de Loire au nord-ouest, l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à l’ouest et enfin les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées au sud. Elle est également limitrophe de deux pays étrangers à l’est, l’Italie et la Suisse.
  • [SCAN] (Fonds) – DRAC & Région Auvergne Rhône-Alpes

    La Région Rhône-Alpes a engagé en octobre 2010 une vaste concertation avec l’ensemble des acteurs artistiques et culturels régionaux autour du numérique, posant la question des transformations des pratiques culturelles comme celle des enjeux économiques ou de politiques publiques.
    À l’issue de cette concertation, la Région a adopté en avril 2011 une nouvelle politique dans laquelle elle fixe s’engage à soutenir les arts numériques en créant notamment le Fonds de soutien à la création artistique numérique, ou fonds [SCAN]. Celui-ci est co-financé par la DRAC Rhône-Alpes.
    Ce fonds a pour objectif de soutenir des créations artistiques faisant intervenir des technologies numériques.
    • FIELDS
    • Les Furtifs
    • DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Matière en Résidence au Lab.LabAprès avoir accompagné Thomas Pachoud sur ses créations le Lumarium et Hyperlight… nous accueillons au Lab_Lab une étape de recherche sur la nouvelle création de la Cie IKARI : Matières.
    • LumariumLe Lumarium modèle la lumière comme une matière dans l’espace et dans le temps, nous proposant ainsi d’entrevoir un hyper-espace.

Symboliser nos futurs en son, en rêve et en image

C’est dans un univers dystopique que les élèves de l’option audiovisuelle du collège Louis Vuitton à Saint-Trivier-de-Courtes vont donner forme à leurs idées pour nous embarquer dans une expérience sonore et visuelle

Au cours d’une trentaine d’heures d’ateliers, les élèves abordent toutes les phases de la création d’un concert audiovisuel et s’initient à l’écriture de scénarios, la prise de son, la captation vidéo, le montage ainsi qu’à la mise en scène.
À l’issue du processus de création, ils sont invités à monter sur scène pour une représentation sous la voûte du dôme géodésique installé à l’occasion du festival Voix Vertes.

SPECTACLES : LES DATES à RETENIR

Festival Voix Vertes : le vendredi 7 et/ou le samedi 8 mai 2020 (précisions à venir)

CONTEXTE

Cet atelier est proposé dans le cadre de Voix Vertes : une résidence artistique pilotée par la CA3B sur le territoire de la Bresse et conçue par l’AADN. En détournant des outils technologiques, nous imaginons des futurs communs désirables pour rêver, débattre, fabriquer, partager. Ensemble, nous construisons un village de dômes et son contenu lors du Festival Voix Vertes.