Journée Pro à Mirage

Artistes & partenaires

  • Pôle pixel

    Ouvert en 2009 à Villeurbanne, Pôle Pixel est le premier pôle régional dédié aux activités innovantes de l’image, du son, et des industries créatives.
    Il regroupe aujourd’hui plus de 60 entreprises, qui emploient environ 450 salariés.

L’AADN et le Mirage co-organisent la journée professionnelle du festival, dans le cadre du Mirage Open Creative Forum.

L’occasion, en une journée, de revenir sur ce qui fonde les arts numériques, où et comment ils se fabriquent, comment ils se structurent.
Chercheurs et acteurs culturels invités privilégieront les échanges pour en esquisser des réponses…

Cette journée de réflexion se conclura par la visite du Tech_tank (meeting créatif accéléré, sorte d’incubateur où les créatifs en tous genres sont invités à penser et créer ensemble dans une logique d’innovation)  et les sorties des workshops organisés durant la semaine du festival.

Déroulement de la journée et intervenants invités
  • 9h15 – 13h00 :

– Accueil des participants

– Introduction par les organisateurs du Mirage Festival et AADN

– Problématisation de la journée autour de la thématique « les arts numériques : reset all ? What’s next ? » par Philippe BAUDELOT, modérateur de la rencontre, consultant et curateur spécialisé en arts numériques.

  • 10h-13h :

Matinée sous le signe de la participation ! Dans un premier temps, découvrez l’initiative de porteurs de projets avant de les retrouver sur des ateliers où intervenants et participants mettront leur matière grise au service du bien commun et d’une réflexion partagée !

Explorcamp

Une heure pour découvrir 4 projets parmi les 8 initiatives suivantes :
– Shadok, présentation de la nouvelle fabrique d’expérimentation numérique à Strasbourg.
– Reticular, découverte du futur centre de résidence,de production et de commissariat d’exposition à SaintEtienne et hors-les-murs.
– Screencatcher, présentation de la démarche artistique de Justine Emard et de l’installation de réalité augmentée Screencatcher.
– Recherche scientifique, relation entre Arts, Sciences et Technologies expliqué par Jean-Paul Fourmentraux.
– Créolisation machinique, découverte d’un projet d’ouvrage sur le rôle des algorithmes (générativité, hybridation, etc.) dans la création artistique (poésie, art visuel et musique).
– Collectif Coin, présentation du laboratoire artistique de production d’installations et de spectacles monumentaux basé à Grenoble.
LFO, Présentation du dispositif de production de ZINC en lien avec le lieu de fabrication ouvert.
– ARCADI et Biennale NEMO, présentation du parcours d’accompagnement et du fonds de soutien à l’initiative et à la recherche.
– Gamelab Agency, présentation de la plate forme de recherche-action « art, technologies, innovation », fondée sur la question de l’exposition du jeu vidéo en tant que médium artistique.

3 ateliers participatifs :

Ces chantiers permettront aux intervenants, spécialistes de la thématique, de mettre en partage leurs savoirs et expériences sur ces sujets et d’inviter les participants à faire de même en retour et de contribuer à un état des lieux et à réaliser une prospective sur la thématique.

– Table ronde 1 : Les arts numériques : pluriel singulier ?
Entre le DIY et le marché de l’Art Contemporain, entre l’esthétique relationnelle et l’événementiel urbain, quelles sont aujourd’hui les formes, postures et esthétiques de l’art numérique ? Entre l’artiste-bidouilleur, l’artiste-entrepreneur, l’artiste-ingénieur, l’artiste-hacker ou encore le créative codeur… les profils semblent aussi hybrides que la discipline elle-même, inventant de nouveaux métiers. Quelle facilité pour les professionnels à passer d’un statut à l’autre ? Peut-on mettre le terme d’arts numériques au singulier sans mettre de côté sa diversité ? Finalement, qu’est-ce qui fait commun dans cette pluralité ?

Jean-Paul FOURMENTRAUX, chercheur à l’EHESS et Professeur des Universités (Paris).
Igor DESCHAMPS, commissaire et programmateur Arts des nouveaux médias (Saint-Etienne).
Justine EMARD, artiste plasticienne et vidéaste (Paris).

– Table ronde 2 : Art et Innovation : partenariat ou domination ?
Situés entre les Industries Créatives et les réseaux de l’Art, investissant des chercheurs ou des entreprises sur des processus de R&D soutenu par la « French Tech », fleuron de l’innovation technologique nationale, les arts numériques revendiquent une expertise d’usage et démontrent leur potentiel à mixer culture et développement économique. Parallèlement, ils mettent en débat une potentielle propagande de l’innovation et explorent ses alternatives. Alors que les politiques culturelles peinent à soutenir ces nouvelles formes de création artistique, quelles sont ces initiatives ? Par quels réseaux sont-elles portées ? Quelles sont les opportunités mais aussi les risques pour la création artistique ? Quels modèles pouvons-nous mettre en place demain, au service d’une synergie soutenable entre art et innovation ?

Nicolas NOVA, professeur HEAD-Genève et Fondateur de The Near Future Laboratory (Genève, SUISSE)
Maxime HOUOT, artiste du Collectif Coin (Grenoble).

– Table ronde 3 : L’art numérique : où ça se fabrique ?
Des espaces dédiés à la production d’arts, au partage de cultures, à la fabrication de liens autant que d’objets, nombre de tiers-lieux voient le jour en France et à travers le monde : Fab-Lab, Hackerspace, Fabrique numériques, Art-Lab… Développés dans des ententes entres professionnels et citoyens, fondés sur des modèles du « CO » (co-design, innovation ouverte, coopération, contribution, mutualisation), ils sont propices à des formes de création artistique et technologique. Quels sont les particularités de ces Tiers-Lieux où s’inventent les formes artistiques de demain ? Quelles valeurs et nouveaux modes d’organisation y sont portés ? Suivant leur ancrage local, nous permettent-ils d’imaginer un futur réseau culturel distribué ?

Marylou BONNAIRE, chargée de production et communication à ZINC (Marseille).
Géraldine FARAGE, directrice de la Fabrique le Shadok (Strasbourg).
Julien TAIB, responsable de production arts numériques ARCADI (Paris).
Nicolas ROSETTE, co-directeur du directeur-adjoint du Théâtre Les Ateliers et président de Gamelab Agency (Lyon).

Modérateur Philippe BAUDELOT, consultant et curateur spécialisé en arts numériques (Toulouse).

  • 14h30 – 16h30 :
    En plénière, après-midi de mise en commun des idées, états des lieux et prospectives réalisés en ateliers pour ouvrir sur la question de l’avenir des arts numériques.
    La restitution des ateliers sera suivie par un débat modéré par Philippe Baudelot qui conclura cette journée par une rapide synthèse.
  • 16h30 :
    Visite du Tech_tank et restitution publique des workshops du festival.
  • 18h :
    Cocktail

Infos pratiques

Vendredi 27 février de 9h15 à 16h30
Au Pôle Pixel, 24-26 rue E.Decorps à Villeurbanne
Attention, le nombre de places est limité. Veuillez vous inscrire ici.

Nous tenons à remercier ici, l’ensemble des intervenants venus bénévolement pour participer à cette manifestation prospective.