dématérialisé

l’AADN à l’inauguration Electrochoc

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.

     

  • David Guerra

    Multi-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l’interprétation musicale.

     

  • Abattoirs (les) – SMAC Bourgoin

    Après huit saisons dans les murs, les Abattoirs s’imposent comme un lieu incontournable des Musiques Actuelles de la région Rhône-Alpes, tant sur le plan de la programmation, que des pratiques amateurs et professionnelles. Ses objectifs principaux sont de soutenir et de développer au mieux la scène des Musiques Actuelles et de favoriser l’accès à la culture pour le plus grand nombre.
    • DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».

Le samedi 26 mars, les Abattoirs de Bourgoin-Jallieu lancent la onzième édition du festival Electrochoc.

Cette année, l’AADN participe activement à la programmation du festival, et notamment le soir de l’inauguration.

Au programme de cette soirée, entre le concert de 3SOMESISTERS et le DJset de Gordon, le public découvrira le spectacle Dématérialisé.
Une création 2016, qui prend la forme d’une performance audio-vidéo pour corps et geste instrumental offerte par P.Amoudruz et D.Guerra, et qui n’aura été diffusée qu’une fois avant la date d’Electrochoc !
Ne ratez pas l’occasion de surprendre deux artistes au cœur d’une forme hybride, entre concert contemplatif et cinéma musical… Où le musicien et le vidéaste s’affranchissent volontairement de leurs instruments et contrôleurs et où la partition est exclusivement interprétée par le mouvement de leur corps dans l’espace.

Le même soir, les spectateurs pourront également profiter de deux installations AADN, Golem et ExtraPolis, installées aux Abattoirs le temps du festival.

Infos pratiques
Inauguration d’Electrochoc
Dématérialisé, Golem et Extrapolis, à découvrir sur place.
(Golem du 26 mars au 9 avril / Extrapolis du 26 mars au 01 avril)
– Programme complet de la soirée du 26/03/16 : consultable ici.
– Durant le festival, profitez aussi de l’installation Lumarium de T.Pachoud du 4 au 8 avril, de la performance Emincé d’oreilles de V.Durif, le 28 mars à 17h15, et des ateliers menés avec les scolaires, Je ne suis l’ombre de personne et Atelier 3D.