Les Hommes Debout au Château de Goutelas (42)

Artistes & partenaires

  • Victor Roux

    Victor Roux est un musicien multi instrumentiste, plasticien spécialisé dans la composition et la création sonore.
    Il est compositeur et arrangeur de profession et accompagne plusieurs artistes pop sur scène.
    Issue d’une formation en composition électroacoustique et musique amplifiées. Il a à son actif plusieurs installations audio visuel interactive.
    Il a travaillé avec différent artistes de tout bords sur de nombreuse créations aussi bien en tant que musicien ,que plasticien ou encore metteur en scène.
    • Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • Vous reprendrez bien un peu de dessert?L’AADN met les petits plats dans les grands et vous invite dans sa cuisine avec « Vous reprendrez bien un peu de dessert », une performance audio-visuelle pour tous les apétits !

     

  • Valentin Durif

    Musicien, artiste et programmeur, issu des musiques électroniques et électroacoustiques, Valentin Durif vit et travaille à Lyon. Ses projets proposent d’associer des univers physiques et concrets à ceux plus abstraits issus du monde électronique et informatique, en créant autant une immersion totale pour le spectateur, qu’une gestuelle musicale à la fois visuelle et cohérente. Il conçoit, fabrique et pratique ses propres instruments ou développe des dispositifs mécaniques et informatiques capables de jouer ses compositions. Ses créations sont présentées sous la forme de concerts-performances (Émincé d’oreilles) ou d’installations (Cliquetis). Sa musique mélange l’electronica, le noise-rock ou l’indus.
    • Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • Émincé d’oreillesSous forme de performance, Valentin Durif perturbe les perceptions visuelles et sonores en transformant en objets musicaux : boîtes de conserves et casseroles…
    • Machines à rienMachines à rien s’articule autour de la création de tableaux sonores et visuels tels des mobiles suspendus, accrochés au mur ou posés au sol.
    • Émincé d’oreillesSous forme d’installation, Valentin Durif détourne une batterie d’ustensiles de cuisine en disposant de moteurs-actionneurs et de haut-parleurs vibrants sur des objets souvent hors d’usage.
    • Vous reprendrez bien un peu de dessert?L’AADN met les petits plats dans les grands et vous invite dans sa cuisine avec « Vous reprendrez bien un peu de dessert », une performance audio-visuelle pour tous les apétits !

     

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.

     

Été 2009, les immigrés de la « Guillotière », à Lyon, surnommés Les Hommes Debout, sont évacués par les forces de l’ordre. L’événement engage trois artistes, Pierre Amoudruz, Valentin Durif et Victor Roux, dans une création singulière qui puisse donner la parole aux habitants et migrants concernés par ces situations. Après Bruxelles et Singapour, l’installation se réinvente aujourd’hui à Goutelas, dans le contexte du Forez. Elle s’incarne à travers 16 sculptures lumineuses équipées d’un dispositif interactif et sonore. 16 corps figés, dressés devant nous et invariablement identiques, puisque nous tentons tous de rester debout, migrants, accueillants, humains.

DESCRIPTION DE L'OEUVRE

Enfants comme adultes, prêtez l’oreille aux Hommes Debout puis, à votre tour, soufflez leur quelques mots à l’oreille, ils vous répondront tout en mots, en lumières et en couleurs.

A mi- chemin entre une démarche anthropologique et l’expression de la mémoire vivante d’un lieu, Les Hommes Debout, à travers un dispositif participatif et ouvert à tous, sont avant tout une passerelle pour communiquer et véhiculer du sens. L’oeuvre, dans son processus de création, propose d’intégrer les publics au cœur de celui-ci. Les paroles et sons des 16 mannequins sont les voix d’habitants du lieu d’exposition intégrées au dispositif. Elles sont enregistrées au cours d’une résidence organisée en amont de la monstration. Pour se faire, l’équipe artistique va à la rencontre des passants dans l’espace public et les invitent à prendre part à des entretiens thématisés sous forme d’interviews. Les témoignages sont ensuite sélectionnés, mis en forme et intégrés dans l’installation finale afin de donner la parole aux habitants de manière ludique et détournée. Cette réalisation collaborative permet alors d’inscrire positivement l’expérience dans le temps et dans les mémoires de chacun.

A PROPOS DE L'EXPOSITION L’HOSPITALITÉ DÉFIÉE PAR LES MIGRATIONS

Les deux journées de réflexion et d’échanges proposées par le Château de Goutelas – Centre culturel de rencontre invitent à prendre la mesure du défi planétaire posé par les migrations internationales et à « s’armer » pour des débats et des choix d’action qui semblent n’avoir jamais été aussi cruciaux.

Quels sont les impacts réels des phénomènes migratoires sur nos sociétés ?
L’expérience de la migration ne conduit-elle pas à réaffirmer l’hospitalité comme valeur universelle et n’appelle-t-elle pas à consacrer un droit à l’hospitalité ?
Climat, nouvelles migrations : sommes-nous prêts pour l’avenir ?

Chercheurs, juristes, artistes, militants et citoyens croisent leurs regards et leurs expériences pour éclairer ces questions.

INFOS PRATIQUES

Vernissage le jeudi 03 octobre 2019 à 19h30
Exposition les 03, 04 et 05 octobre 2019

Château de Goutelas, cour d’honneur
277 Goutelas, 42130 Marcoux

Toutes les informations sur leur site

 

Crédit photo : Singapour Art Museum