« L’horizon (des événements) » à la Maison d’Arrêt de Villefranche-sur-Saône (69)

Artistes & partenaires

  • Pauline Millet

    Pauline, alias VJ Paulicorne est une créatrice audiovisuelle qui pratique entre autres le VJing, l’art du mixage de vidéos en live. Membre du collectif lyonnais de scénographie dynamique l’Octopus depuis plus de trois ans, elle a pu écumer les routes de France et se produire dans de nombreuses villes et évènements du pays en plus des rendez-vous phares de la scène des musiques électroniques lyonnaises.
    Son travail est profondément ancré dans la musique avec laquelle il y a toujours interaction, toujours à la recherche de la synesthésie. Privilégiant les motifs abstraits, parfois minimalistes et parfois fourmillant de détails, ses images mettent en écho harmonie et chaos, construction et entropie.

    Crédit photo : Laure Blanc

     

  • GOSH Cie

    Dès sa création, GOSH Cie s’est intéressée de près aux œuvres interactives et à la transdisciplinarité.
    Elle cherche la connexion possible et l’endroit de frottement ; l’espace recréé permettant le jeu et l’abstraction.

    La Cie porte avant tout une réflexion sur la poétique scénique et sur l’expérience du spectateur, puisant des outils et des références dans le cinéma, la littérature, les arts visuels et numériques mais aussi les jeux-vidéos. Elle réinterroge les contours des pratiques de la scène, de celles du web ; intègre la recherche dans son processus de création afin de proposer une expérience de spectacle vivant résolument contemporaine.

    L’utilisation du web, c’est une tentative de médiation culturelle autre.
    Ouvrir les espaces, les territoires réels et virtuels pour travailler les notions de cultures au pluriel en proposant des espaces d’échanges et de dialogues.

     

PRÉSENTATION DE L'EVÉNEMENT

Il tient à cœur à l’AADN d’amener les arts numériques à toutes et tous, et en particulier à celles et ceux qui y ont le moins accès. C’est pour cette raison que depuis 2018, l’association développe des résidences de création en milieu carcéral grâce à son travail avec la FOL 69 et le SPIP du Rhône.

Après une première résidence de création sonore avec des détenus de la Maison d’Arrêt de Corbas au mois de mai 2019, le projet de médiation L’horizon des événements autour de l’univers de Minimax, futur spectacle de la Cie Gosh, continue en octobre à la Maison d’Arrêt de Villefranche-sur-Saône.

Là où le premier groupe a écrit et mis en voix une épopée spatiale qui a pour objet la quête d’un monde meilleur pour l’humanité, Mathilde Gentil la metteuse en scène du spectacle et Pauline Millet (VJ) proposeront aux participants du nouvel atelier de mettre en scène et en images le récit créé pendant la première résidence.

Au programme : mise en corps et en scène des péripéties, recherche et création de sons, de visuels. Les détenus seront à la fois sur scène et à la technique pendant les ateliers ainsi que la restitution. Cette dernière prendra la forme d’une représentation ouverte à tous les détenus de la Maison d’Arrêt.

A propos du spectacle

Protéiforme, le projet Minimax se situe au carrefour du théâtre, du jeu vidéo et du numérique. Librement inspiré du roman de Philip K.Dick La loterie Solaire, cette oeuvre d’anticipation politique met en scène une société entièrement soumise au hasard et régie par le principe du minimax; chacun cherchant à établir la meilleure stratégie possible pour se maintenir dans le système.

 

INFOS PRATIQUES

Lieu : Maison d’Arrêt de Villefranche-sur-Saône

Dates : du lundi 14 au lundi 21 Octobre 2019

Restitution : le lundi 21 Octobre à 14h00

Avec le soutien de : SPIP du Rhône, Région Auvergne – Rhône-Apes, DRAC Auvergne – Rhône-Alpes,  Ligue de l’enseignement / FOL 69 

Dans le cadre du dispositif Culture & Justice