reverrance à Strasbourg

Artistes & partenaires

  • David Guerra

    Multi-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l’interprétation musicale.

     

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.

     

  • Shadok

    Aux professionnels, bricoleurs et créatifs souhaitant développer ou mettre en avant leurs projets et dont les pratiques questionnent les usages des nouvelles technologies. La révolution numérique favorise les innovations venant des usagers. Le Shadok met en avant ces dynamiques en proposant des outils et un réseau de compétences permettant le développement des projets.
    Au grand public, sceptiques comme convaincus. Le Shadok proposera une programmation éclectique et dense (animations, concerts, rencontres, expositions…) s’adressant aussi bien à des connaisseurs qu’aux néophytes, mêlant nouvelles technologies et objets plus classiques dans un esprit de convivialité et de pédagogie.

    Dès 2014, la saison hors-les-murs traduira la dynamique du lieu.
    En 2015, un éventail de formats élargi sera développé tout au long de l’année.

    • Les Furtifs
    • Vie sexuelle des corps célestesLa vie sexuelle des corps célestesRisquez vous à satisfaire les désirs d’un puzzle-game et abordez la sexualité comme une énigme à résoudre.
    • Über Beast MachineComment donner vie à une créature étrange et inquiétante qui associe les arts de la marionnette, la robotique et la botanique ?
    • Machines à rienMachines à rien s’articule autour de la création de tableaux sonores et visuels tels des mobiles suspendus, accrochés au mur ou posés au sol.

Le Shadok, récente Fabrique numérique strasbourgeoise, accueille en novembre REVERRANCE pour une résidence de 2 semaines dans le cadre de sa programmation de pré-ouverture.

En effet, le lieu n’ouvrant que courant 2015, il organise une saison « hors-les-murs ». C’est donc à la médiathèque Malraux que Pierre Amoudruz et David Guerra séjourneront pour y organiser leurs ateliers et les représentations du spectacle.

Durant la résidence, les artistes seront amenés à découvrir la ville pour se l’approprier et l’intégrer à leur écriture musicale et vidéo.
Lors des workshops organisés à la médiathèque, ils inviteront les strasbourgeois à faire de même pour découvrir l’interprétation live du son et de l’image.

Vous habitez Strasbourg ? Vous voulez en savoir plus ? Contactez le Shadok !

Infos pratiques

Résidence : du 4 au 14 novembre
Ateliers : les 6, 7 et 8 novembre de 16h à 19h pour le Groupe 1 et les 13 et 14 novembre de 16h à 19h et le 15 novembre de 10h à 13h pour le Groupe 2
Représentations : les 4 novembre à 18h et 15 novembre à 17h
> à la Médiathèque André Malraux, 1 Presqu’île A.Malraux, Strasbourg

Crédit photo : David Marti