Urbanisme prospectif — Imagine ton quartier de demain

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.
    • Jusqu’ici tout va bien
    • Là-Haut, retournement ! En résidence chez Komplex-Kapharnaüm
    • Là-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • Les Hommes DeboutDerrière l’exposition de 16 figurines à taille humaine, Les Hommes Debout hèlent les promeneurs et les invitent au dialogue. Jeu de flash en écho… les statues s’animent de manière imprévisible.
    • DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».

     

  • Ghazi Frini

    Ghazi Frini prend pour point de départ les arts numériques pour développer un processus de recherche iconographique en constante dérive autour du cinéma expérimental.
    Ses créations vidéo sont trafiquées, modelées, reformatées en live pour être en interaction permanente avec son environnement.
    Il travaille en collaboration dans différents champs artistiques et participe à différents événements nationaux et internationaux.

     

  • Shadok

    Aux professionnels, bricoleurs et créatifs souhaitant développer ou mettre en avant leurs projets et dont les pratiques questionnent les usages des nouvelles technologies. La révolution numérique favorise les innovations venant des usagers. Le Shadok met en avant ces dynamiques en proposant des outils et un réseau de compétences permettant le développement des projets.
    Au grand public, sceptiques comme convaincus. Le Shadok proposera une programmation éclectique et dense (animations, concerts, rencontres, expositions…) s’adressant aussi bien à des connaisseurs qu’aux néophytes, mêlant nouvelles technologies et objets plus classiques dans un esprit de convivialité et de pédagogie.

    Dès 2014, la saison hors-les-murs traduira la dynamique du lieu.
    En 2015, un éventail de formats élargi sera développé tout au long de l’année.

    • Vie sexuelle des corps célestesLa vie sexuelle des corps célestesRisquez vous à satisfaire les désirs d’un puzzle-game et abordez la sexualité comme une énigme à résoudre.
    • Über Beast MachineComment donner vie à une créature étrange et inquiétante qui associe les arts de la marionnette, la robotique et la botanique ?
    • Machines à rienMachines à rien s’articule autour de la création de tableaux sonores et visuels tels des mobiles suspendus, accrochés au mur ou posés au sol.

Après deux semaines de résidence au Port-du-Rhin, l’AADN revient à Strasbourg durant les vacances de la Toussaint. Du 22 au 26 octobre et en lien avec Le Shadok et Av-Lab, Pierre Amoudruz et Ghazi Frini proposeront un workshop intensif pour réinventer la ville de demain.

Au programme : des interventions d’urbanistes et architectes, une visite du FabLab et la formation à leurs outils. Le tout pour se projeter dans le projet urbain du quartier du Port-du-Rhin, et ensemble, le rendre utopique et imaginaire, en s’appropriant les outils de représentation du territoire (et interroger la vision du monde via Google), se former à l’utilisation des outils numériques (3D basique, petit montage vidéo, captation audio, modélisation) et construire ainsi un récit de fiction plausible à propos du lieu que l’on habite.

Une occasion unique de devenir l’espace d’une semaine, l’architecte et urbaniste des lieux, et de pouvoir réutiliser ses bases acquises, par la suite, dans vos projets personnels.

Plus d’informations ici


Urbanisme prospectif : imagine ton quartier de demain

Organisateur : Le Shadok
En lien avec Av-Lab, Horizome et Drugstore

Du lundi 22 au vendredi 26 octobre
De 10h à 17h

Inscription uniquement pour la semaine complète : contact.shadok@strasbourg.eu ou au 03 68 98 70 35


Crédit photo : Google Maps