• FERME A SPIRULINE
  • SPI_5990
  • SPI_hopital_4

La Ferme à Spiruline

Artistes & partenaires

  • Art Act

    GASPARD & SANDRA BÉBIÉ VALÉRIAN
    Art-Act est une entité binaire qui utilise les moyens de l’art pour une «invention du quotidien», se détacher des normes, pour une politique de la récupération et du retournement. Le quotidien est une composition de règles cellulaires, de normes, qu’il ne reste qu’à bousculer pour en réinventer les modalités dans des formes sans cesse renouvelées. Du travail, à la cuisine, au déplacement, à l’espace public, les hétérotopies et hétérochronies sont des sources infinies d’interprétations possibles. Pourtant, la multitude que composent les individus de notre société ne reflète pas la diversité potentielle d’une créativité désinhibée et libérée. Au contraire la créativité devient coercitive lorsqu’elle s’érige en modèle lénifiant au service de l’uniformisation : hégémonie de l’homogénie. Art-Act cherche à vivre le quotidien par-delà le préconçu, le préfabriqué, en affirmant l’autodétermination dans un élan créatif et récréatif.
    • La Ferme à spirulineSituée au carrefour entre jeu vidéo et enjeux écologiques, cette création « hybride » met également en avant la collaboration et la création participative.
    • La Ferme à SpirulineEntre jeu vidéo et installation numérique végétale, La Ferme à Spiruline mêle des enjeux artistiques et écologiques.
    • Atelier captation photo et création jeu vidéo
    • REVOLUSTARAvec l’oeuvre interactive Revolustar, Art-Act propose de détourner le jeu vidéo Singstar (karaoké). Transformées et décalées, les chansons les plus commerciales vibrent soudain d’une note révolutionnaire…

     

Dans un décor post-apocalyptique, parcourez un univers désertique où planent des menaces invisibles et tentez d’assurer votre survie.
Récoltez des matériaux, trouvez des solutions low-tech pour la production d’une algue aux vertus multiples – la Spiruline, source première de nourriture et matière première pour la production d’énergie… – pour ensuite assurer le bon fonctionnement de votre culture et votre seule chance de survie.

Entre jeu vidéo et installation numérique végétale, le collectif Art-Act (Gaspard et Sandra Bébié-Valerian) co-produit une étape de création avec l’AADN sur le territoire villeurbannais pendant près de 6 mois.
Ce projet artistique n’est pas qu’un exercice de simulation, elle connecte chacune des actions virtuelles à une entreprise concrète.

Mêlant des enjeux artistiques et écologiques, la Ferme à Spiruline questionne aussi les usages de l’internet social : dans quelle mesure son potentiel ludique peut-il être employé à des fins pratiques et sociales ?
Dans le sillage du serious game, ce projet artistique, politique et éthique tâche de questionner un modèle coopératif de travail alternatif, ceci dans une visée simultanément ludique et critique.

L’aboutissement de cette résidence de création verra le jour en mars 2014.

– Création graphique d’un niveau de jeu propre au contexte urbain lyonnais grâce à la captation photo in situ
– Développement hardware du jeu vidéo
– Implantation d’une unité de production de spiruline sur le territoire via la création participative de « kits domestiques »
– Réalisation d’une étude anthropologique sur les modes d’appropriation des participants de l’environnement virtuel, vidéo-ludique et leurs représentations des impacts du virtuel sur le réel.

Dans le cadre de cette résidence, des temps partagés avec l’équipe artistique et des temps dédiés à l’implication de participants dans le processus de création sont organisés.

1. Open-atelier « kits domestiques » : fabrication de micro-serres de Spiruline à usage des particuliers.
– Ouvert à tous –
2. Workshop photo – jeu vidéo  :
Captations et traitement photo pour la création d’environnements immersifs 360° qui planteront le décor du jeu vidéo.
Découverte de la création d’un jeu ARG – en réalité alterné ou jeu de type « jeu de piste » – IRL, in real life.
– A destination d’un groupe de jeunes –

Plus d’infos sur le projet : le blog de la Ferme à Spiruline