• FIELDS Site 1
  • FIELDS Site 2
  • FIELDS site 4
  • FIELDS Site 3

FIELDS

Artistes & partenaires

  • Antoine Vanel


    Blindsp0t, alias Antoine Vanel, est un artiste digital français basé à Lyon. Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieur en 2006 (UTBM), il débute sa carrière en tant qu’ingénieur de recherche au sein de l’Institut National de la Recherche en Informatique et Automatismes (INRIA, Grenoble, France).
    Il commence à mettre ses compétences au service de projets créatifs en 2011 lorsqu’il fonde le collectif Beam’Art avec Benjamin Petit (LTBL). Il évolue en tant qu’artiste en 2016 sous le nom de Blindsp0t. Son travail se focalise sur les questions de la surveillance, des libertés fondamentales dans l’environnement numérique, du big data, de la citoyenneté à l’ère des réseaux sociaux et du trans-humanisme. Il imagine des expériences audio-visuelles immersives et des installations qui jouent avec la perception : de soi, des autres, plus généralement de la réalité qui nous entoure ; et nous questionne sur ces sujets. Il utilise ses compétences en programmation informatique pour développer ses propres solutions techniques. Soucieux d’être au plus près des dernières avancées technologiques, il vise une approche critique de ces dernières. Il aime les détourner de leur usage premier afin d’en faire des outils de création et nous questionner sur l’usage que nous pouvons en avoir.

    L’interaction du corps vivant avec la matière numérique est également un axe fort de son travail, et l’a amené à collaborer avec plusieurs chorégraphes, danseurs et metteurs en scene (Eric Minh Cuong Castaing (Cie Shonen), Annick Charlot (Cie Acte), Benjamin Villemagne (Cie Quincaillerie Moderne), Iffra Dia (Cie Iffra Dia), Hafid Sour (Cie Ruée des Arts).

     

  • Alexis Nemtchenko

    Alexis Nemtchenko, a.k.a. Merovee, est un compositeur de musiques électroniques né en 1986 à Lyon. Il obtient en 2018 un DEM de composition électroacousitque à l’ENM de Villeurbanne, par anticipation en 2 ans sur 4. Il se passionne pour les prises de son naturaliste à travers les techniques de field-recording, partant à la recherche d’événements sonores sur des terrains ruraux comme urbains, exotiques
    comme quotidiens. De retour en studio, il sculpte la matière à l’aide de ses synthés et distorsions favorites, ajoutant instruments traditionnels et documents d’archive. Il emmène ainsi l’auditeur dans des paysages sonores expérimentaux et surréalistes, aux textures inhabituelles, qu’il propose sur scène dans différentes performances audiovisuelles et en multidiffusion. Il s’engage auprès du public par des ateliers, conférences et œuvres collaboratives. Sa recherche artistique questionne notre environnement sonore, soulevant la question de sa préservation et de notre impact sur celui-ci.

     

  • Planétarium de Vaulx-en-Velin

    Equipement de la Ville de Vaulx-en-Velin, le Planétarium est un lieu de culture, d’échanges et de partage dédié à l’astronomie et aux sciences de l’univers. Il rouvre ses portes le 9 octobre 2013 avec de nouveaux bâtiments et des activités inédites, pour une surface totale de 2000m2. Il comprend actuellement la salle immersive, qui demeure le cœur de l’équipement, mais aussi une salle d’expositions temporaires de 100m2, une exposition permanente de 950 m², une salle d’ateliers, et une salle destinée à l’accueil de conférences, d’animations et de spectacles. Cette nouvelle configuration, accompagnée d’une volonté forte de créer des liens entre Arts et Sciences, a rendu naturel un partenariat entre AADN et le Planétarium pour l’accueil des résidences VIDEOPHONIC.
  • [SCAN] (Fonds) – DRAC & Région Auvergne Rhône-Alpes

    La Région Rhône-Alpes a engagé en octobre 2010 une vaste concertation avec l’ensemble des acteurs artistiques et culturels régionaux autour du numérique, posant la question des transformations des pratiques culturelles comme celle des enjeux économiques ou de politiques publiques.
    À l’issue de cette concertation, la Région a adopté en avril 2011 une nouvelle politique dans laquelle elle fixe s’engage à soutenir les arts numériques en créant notamment le Fonds de soutien à la création artistique numérique, ou fonds [SCAN]. Celui-ci est co-financé par la DRAC Rhône-Alpes.
    Ce fonds a pour objectif de soutenir des créations artistiques faisant intervenir des technologies numériques.
    • FIELDS
    • Les Furtifs
    • Là-Haut le Cloud, Ici le SoleilLà-haut le Cloud, ici le Soleil, est une intervention artistique en espace public, une joyeuse mystification scientifique, une fenêtre ouverte en pop-up dans le quotidien d’un lieu pour générer un courant d’air dans les représentations du numérique.
    • DématérialiséPerformance audiovisuelle mettant en scène deux corps, le musicien et le vidéaste, qui explorent un monde virtuel, celui «de l’autre côté de l’écran».
    • Matière en Résidence au Lab.LabAprès avoir accompagné Thomas Pachoud sur ses créations le Lumarium et Hyperlight… nous accueillons au Lab_Lab une étape de recherche sur la nouvelle création de la Cie IKARI : Matières.
  • DICRéAM – Dispositif pour la Création Artistique Multimédia et Numérique

    Dans le cadre de ses actions de soutien en faveur de la création numérique et multimédia, le CNC attache une attention particulière à la diversité des formes et des pratiques artistiques développant de nouvelles écritures, et ce dans les différents champs de la création.
    • FIELDS
    • #Softlove#Softlove relate 24h de la vie d’une femme à travers le regard avisé et éperdu de son assistant numérique.
  • Institut Français

    L’Institut français est l’opérateur de l’action culturelle extérieure de la France. Il a été créé par la loi du 27 juillet 2010 relative à l’action extérieure de l’État et par son décret d’application du 30 décembre 2010.
    Placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, il est chargé, dans le cadre de la politique et des orientations arrêtées par l’État, de porter une ambition renouvelée pour la diplomatie d’influence. Il doit contribuer au rayonnement de la France à l’étranger dans un dialogue renforcé avec les cultures étrangères et répondre à la demande de France dans une démarche d’écoute, de partenariat et d’ouverture.

Lauréat de l’appel à projet création immersive en 2018, FIELDS est un voyage audiovisuel surréaliste mêlant tour à tour les données recueillies in situ les lieux de création et celles issues de Google Maps.

L’interprétation de ces données à 360° permet d’imaginer de nouveaux environnements immersifs à mesure que la déconstruction des échelles spatiales et temporelles transforment nos perspectives en de nouveaux espaces sensoriels.

Entre nature et urbanisme, FIELDS est une expérience collective qui relie l’immensité des datas à la réalité d’un territoire. Aujourd’hui, son ambition est de constituer, pour chacun des lieux qu’il investit, un tableau dédié, ancré dans la vie locale.

DISPOSITIF VISUEL

Blindsp0t interroge notre perception de la réalité et donne à voir ce que notre système cognitif ne peut saisir. Il provoque une synesthésie entre vibrations sonores et visuelles dans un jeu de rapports d’échelles inédit. Il nous déplace du pixel à l’entièreté de la surface terrestre, suivant l’essence même de la matière volumétrique : la ligne et le point.

DISPOSITIF SONORE

Merovee s’affranchit des unités de lieu et de temps d’un paysage réaliste. Les prises nocturnes et diurnes se superposent, à quelques heures comme à plusieurs semaines d’intervalles dans un véritable timelapse sonore.

Il utilise par exemple les cloches des églises de La Haye aux Pays-Bas ; l’auditeur ne peut les identifier comme telles, mais il ressent, grâce au design sonore, leur impact et leur puissance lorsque qu’elle résonnaient au cœur de la ville endormie. Par le traitement du signal, l’ajout de synthèse, d’instruments traditionnels et des archives sonores, l’artiste emmène ainsi le spectateur dans des paysages sonores augmentés et surréalistes.