Là-Haut, retournement ! En résidence chez Komplex-Kapharnaüm

Artistes & partenaires

  • Pierre Amoudruz

    Vidéaste, scénographe et touche-à-tout numérique, cet artiste s’approprie les médiums du son et de l’image au fil de ses recherches artistiques, qu’il préfère collaboratives ou participatives. Directeur Artistique de l’AADN depuis 2005, il a à cœur de défendre des projets engagés, questionnant les usages et l’impact des technologies au quotidien. Il initie, écrit et réalise plusieurs créations pour la scène (Reverrance 2011, Dématérialisé 2016) ou pour l’espace public (« Les Hommes Debouts » 2009, « Là-Haut le Cloud, Ici le Soleil » 2016 qui évolue en 2018 avec « Jusqu’ici tout va bien », « De Chair et d’O.S » 2017). Parallèlement, il assure la curation ou la direction artistique de créations pluridisciplinaires et in situ (Labo Mapping 2012, Blind Sceno 2011). Il dirige les projets du Labo des Usages de l’AADN (@home 2011-2013, Avatar’s Riot 2014-2015, Espèces d’Espaces Publics 2016-2017). Si la vidéo en temps réel est son medium de prédilection et l’urbanisme au cœur de sa formation, sa pratique est maillée d’apprentissages éclectiques et de coopérations artistiques qui l’amènent à s’approprier la programmation, l’électronique, le design d’objets dans une philosophie d’autodidacte.

     

  • David Guerra

    Multi-instrumentiste autodidacte et créateur de musique électronique, David Guerra se forme à la musique électroacoustique (CRR de Chalon-sur-Saône, avec Jean-Marc WEBER) et à la M.A.O (CFPM Villeurbanne) pour asseoir ses connaissances et s’ouvrir d’autres champs d’exploration. Sous le pseudonyme Svindrön, il révèle son génie de la musique électronique fortement influencé par les papes de l’electronica et de l’IDM. Sensible à l’art total, David Guerra collabore, en tant que compositeur, interprète et concepteur sonore, sur de nombreux projets artistiques où l’art sonore, la danse, l’art visuel, l’art plastique… vivent dans un temps unique. Reverrance – performance A/V, Noisy skeleton – installation immersive et interactive, Lumarium – installation lumineuse et sonore, Shapes of light – performance danse, laser et live electronic, Histriker – installation interactive. En 2016, il crée la performance A/V Dématérialisé avec Jeanne Brouaye et Pierre Amoudruz. Dans cette création il approfondit ses recherches sur la corrélation entre les dispositifs interactifs (caméras 3D ou capteurs de mouvements), et, le geste instrumental et l’interprétation musicale.

     

  • Charlie Moine

    Scénographe, technicien polyvalent, bricoleur hors pair, Charlie Moine est aussi performeur à ses heures et propose des dispositifs artistiques critiques et acerbes dans les réseaux de l’Art Contemporain. Collaborateur technique de longue date sur les interventions proposées In Situ par l’AADN (transformations d’espaces et scénographies multimédia), son terrain de jeu favori est cependant l’espace public. Il affiche de nombreuses collaborations dans le milieu des arts de la rue et assume depuis 2 ans la régie générale des spectacles des TROIS POINTS de Suspension.

     

  • Komplex-Kapharnaüm

    Nous questionnons les hommes et les paysages, à la recherche de leur singulière beauté
    Nous traversons des histoires, nous composons à partir de lieux, nous croyons en la poésie du quotidien, nous cherchons à la transcender. La ville est notre terrain de jeu, notre source d’inspiration et notre espace de représentation.
    Nous sommes KompleX KapharnaüM, une équipe artistique qui réunit les talents de vidéastes, musiciens, techniciens, écrivains, performers, plasticiens, concepteurs, constructeurs… autant de compétences indispensables à la création de nos interventions.
  • D.A.C de Villefranche

    Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Villefranche /s Saône.
    C’est aussi la coordination de la Médiathèque, du Conservatoire, et des Maisons de Quartier de Béligny et de Belleroche.
  • Subsistances (Les)

    Laboratoire international de création artistique consacré aux nouveaux langages du spectacle vivant (danse, théâtre, cirque, musique), Les Subsistances sont un lieu transdisciplinaire de travail, de création, d’expérimentation et de dialogue avec le public. Aux artistes, elles offrent un lieu, un temps de résidence. Au public, elles offrent un lieu culturel singulier et des temps de partage artistique.
  • Mains d’Oeuvres

    Lieu pour l’imagination artistique et citoyenne, Mains d’Œuvres est né d’une envie fondatrice : celle de transmettre la création à tous, de rendre la capacité d’imaginer, de ressentir et de créer notre société ensemble.
  • POLAU – Pôle des Arts Urbains

    Pôle de recherche et d’expérimentation sur les arts et la ville.

    Le pOlau, créé en 2007 sous l’impulsion du Ministère de la Culture, intervient de deux manières connexes :
    • En tant qu’incubateur ou producteur de projets artistiques liés à l’aménagement du territoire.
    • Au titre d’urbaniste spécialisé en stratégies culturelles auprès de commanditaires publics ou privés.

Vous avez suivi de près ou de loin la création de Là-Haut le Cloud ici le Soleil, présentée aux Subsistances en décembre 2017 ? Ce mois-ci, le projet prend un beau virage avec la reprise en main de l’écriture.

L’occasion d’aller résider chez Komplex-Kapharnaüm, compagnie référente en France des écritures multimédias pour l’espace public.


Rappelez-vous de Là-Haut le Cloud ici le Soleil, la dernière création de l’AADN co-produite par Les Subsistances, Mains d’Œuvres et la Direction des Affaires Culturelles de Villefranche-Sur-Saône. Ce spectacle qui se joue dans l’espace public et se crée in situ, plonge le spectateur dans une ballade poétique et virtuelle.

Crédit photo : Paul Bourdrel