COEXISTENCE // G5 de Rocio Berenguer en résidence au LabLab

Artistes & partenaires

  • ROCIO BERENGUER

    L’artiste multiforme, unit diverses facettes dans son parcours professionnel : Actrice, metteuse en scène, dramaturge, danseuse, chorégraphe. Directrice Artistique de la compagnie Pulso, où elle déploie son univers dans ses créations dans la démarche de la dramaturgie du corps et les nouveaux médias. Dans ses créations, elle explore l’hybridation entre différentes disciplines. Actuellement elle se centre sur l’écriture de projets artistiques où l’élément central est le corps, et où la dramaturgie de l’oeuvre intègre les nouvelles technologies comme partis pris de l’écriture.

     

  • Pulso

    Créée en 2010, Pulso est une compagnie chorégraphique dirigée par Rocio Berenguer. Elle fonde sa recherche sur la dramaturgie du corps et les nouveaux médias. La dramaturgie du corps envisage les questions politiques de façon poétique, elle glisse du collectif au singulier, jusqu’à l’intime. C’est un hybride entre le théâtre et la danse, un moyen de représentation et de recherche, situe aux limites de la représentation. Elle est influencée par le théâtre de l’invisible, qui cherche à se fondre dans le réel pour y placer des troubles et de petites interférences, et qui se demande comment lire le corps à travers l’espace et l’espace à travers le corps.

     

L’AADN accueille l’artiste Rocio Berenguer – Cie Pulso dans le cadre de la création COEXISTENCE // G5 du 18 au 29 mars au LabLab – studio de création et d’expérimentation numérique à Villeurbanne – pour une résidence de développement technologique.

« Nous sommes dans un futur proche, la découverte d’autres intelligences, comme l’animale, la végétale et l’artificielle finit par re-basculer la situation et détrôner l’humain de l’anthropocène.

Le premier G5 du monde s’organise pour présenter la première législation inter-espèces mondiale. Le Minéral, végétal, Animal, Machine et Humain, les puissances de vie sur terre doivent coopérer pour assurer le futur de la vie terrestre. Un débat sur les possibilités de collaboration, fusion, détermination, autonomie ou indépendance des différents royaumes.

Danses avec plantes connectées, animaux-cyborg et mouvements minéraux entre attaques bactériologiques et discours politiques d’autres natures.

Ce projet veut tenter par la science-fiction un autre scénario possible de notre avenir et ouvrir le champs des utopies qu’il nous reste à construire. Notre système économique est en guerre contre notre planète, donner le statut de sujets et entités juridiques aux êtres vivants non-humains, pourrait être une façon de considérer et respecter les autres formes de vie sur terre. »

A travers ce projet la metteure en scène et chorégraphe imagine le premier G5 inter-espèces réunissant le règle minéral, végétal, animal, machine et humain, et leur coopération autour du futur de la vie terrestre. Le G5 est un projet arts-sciences qui prendra la forme d’un spectacle de danse « G5 », une performance « Coexistence » et une installation « G5_Semic ».


Nous vous proposons de venir assister à une sortie de résidence : jeudi 28 à 17h00 ou vendredi 29 à 12h00.

Merci de revenir vers nous si vous souhaitez y participer, les places étant limitées.

Inscriptions par mail à prod@aadn.fr