Camping lunaire avec le Clair-Obscur

Voïd – #EXOTERRITOIRES

Artistes & partenaires

  • Frédéric Deslias

    Né en 1978, Frédéric Deslias suit des études en électronique puis intègre l’université de Caen en Arts du Spectacle où il fonde la compagnie Le Clair Obscur qu’il dirige depuis 2002. C’est là qu’il rencontre un groupe d’activistes (David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand…) avec qui il forgera son goût pour les arts vivants. Repéré puis formé au Théâtre Ecole du CDN de Normandie, il rencontre Eric Lacascade, Thomas Richards, Armel Roussel, Dario Manfredini, Serge Tranvouez, Arnaud Churin… puis suit le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.

    Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore depuis une dizaine d’année avec David Bobée sur la plupart de ses créations, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d’Avignon / Cour d’honneur en 2006), Héla Fatoumi/Eric Lamoureux, Radhouanne El Medeb, etc. comptons une trentaine de créations.

    Frédéric se concentre maintenant à ses activités propres de mise en scène, d’artiste multimédia et de plasticien. Formé à l’IRCAM sous MAX/MSP, Processing, puis AfterEffect, son travail s’oriente en complément vers l’image, les arts numériques, l’installation, le multimédia, l’interactivité et la musicothérapie.

    Le Clair Obscur est reconnu et diffusé sur un plan national et international.
    Primé pour HERMSELF (Festival Les Bains Numériques – Grand Prix de la Création 2011)
    et pour Sleeping Beauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) 2013).

     

  • Le Clair-Obscur

    Implanté à Caen, le Clair Obscur réunit autour de Frédéric Deslias un groupe d’artistes et de développeurs œuvrant au croisement des Arts Vivants et des Arts Numériques.
    La question de l’être dans des environnements computationnels est au cœur de la problématique du Clair Obscur. Elle explore à travers des formes hybrides et des laboratoires, parfois spectacles, parfois performances ou installations, tant la question de l’humain au XXIe siècle que le futur des formes du spectacle.

    Le fond est la forme !

    • Cécile Fišera

      Cécile Fišera est née en 1982, elle vit à Paris.
      Apres un parcours d’option théâtre au lycée international de Strasbourg, elle intègre le conservatoire du Vème arrondissement de Paris et étudie les Arts du Spectacle à La Sorbonne Nouvelle jusqu’à la Licence.
      Elle passe ensuite un an à la Royal Holloway School of London, pour y suivre des cours de théâtre radiophonique, jeu masqué, performance et nouvelles technologies… étant bilingue en anglais, elle joue notamment cette année-là dans Medea Material d’Heiner Muller mise en scène par Eirini Nedelkopoulos et dans plusieurs courts métrages.
      Elle rencontre le collectif Das Plateau en 2005 et joue dans plusieurs de leurs créations : Le Cri de Jean, Martine, Sig Sauer Pro…
      Elle travaille également depuis plusieurs années avec le metteur en scène Robert Cantarella, notamment sur son projet de performance Musée Vivant (Centre Pompidou Paris et Metz, Musée de la chasse à Paris Musée d’art Contemporain et MUCEM à Marseille..), La Petite Maison de Noëlle Renaude, et récemment Faust à Théâtre Ouvert, Paris et en tournée.
      En 2016 elle tiendra le rôle principal de Quanta, écrit et mise en scène par Julie Cordier, spectacle pour enfant, en tournée ainsi que pour Avignon 15/16.
      Parallèlement, elle écrit son premier moyen métrage, produit par Noodles et actuellement en production. Elle en fera également la réalisation.
      Comédienne pour la télévision, elle joue dans La Résistance pour France 2, les Invincibles sur Arte, Scènes de Ménage, ou encore Intrusion, réalisé par Xavier Palud pour Arte. Elle a récemment joué dans le premier long métrage des Sœurs Philippot : Les Bêtises.

    • Frédéric Deslias

      Né en 1978, Frédéric Deslias suit des études d’électronique puis intègre l’université de Caen en Arts du Spectacle où il fonde Le Clair Obscur qu’il dirige depuis 2002. C’est là qu’il rencontre un groupe d’activistes (David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand…) avec qui il forgera son goût pour les arts vivants. Repéré puis formé au Théâtre Ecole du CDN de Normandie, il rencontre Eric Lacascade, Thomas Richards, Armel Roussel, Dario Manfredini, Serge Tranvouez, Arnaud Churin… puis suit le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.

      Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore depuis une dizaine d’année avec David Bobée sur la plupart de ses créations, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d’Avignon / Cour d’honneur en 2006), Héla Fatoumi/Eric Lamoureux, Radhouanne El Medeb, etc. comptons une trentaine de créations.

      Frédéric se concentre maintenant à ses activités propres de mise en scène, d’artiste multimédia et de plasticien. Formé à l’IRCAM sous MAX/MSP, Processing, puis AfterEffect, son travail s’oriente en complément vers l’image, les arts numériques, l’installation, le multimédia, l’interactivité et la musicothérapie.

      Le Clair Obscur est reconnu et diffusé sur un plan national et international.
      Primé pour HERMSELF (Festival Les Bains Numériques – Grand Prix de la Création 2011)
      et pour Sleeping Beauty (Arts and Mobility Awards – Transcultures (BE) 2013).

     

  • Catherine Blisson

    Catherine Blisson est journaliste, dramaturge et autrice tous terrains.

    Journaliste pendant neuf ans à Télérama, elle s’est spécialisée dans la couverture de la création contemporaine hybride, à la croisée des disciplines scéniques et arts visuels. Exerçant aujourd’hui en freelance, elle collabore notamment avec la revue Mouvement, où elle tient une chronique dédiée à ces objets artistiques en perpétuelle évolution.

    En 2011, elle s’allie avec le Groupe Berlin pour réaliser « Zvizdal », pièce de théâtre filmique sur les derniers habitants d’un village évacué de la banlieue de Tchernobyl, filmés cinq ans durant au fil des saisons.

    Autrice, elle poursuit parallèlement des projets personnels autour d’une écriture du réel, en particulier à travers le Collectif &., qu’elle fonde en 2015 avec Anne Quentin. Accueilli au sein d’institutions culturelles complices, le duo part à la rencontre d’habitants de leurs voisinages, pour y rendre audibles des paroles peu entendues ou médiatiquement ignorées, remises en jeu via tous les médias qui paraitront appropriés, de la conférence-performance à l’exposition textuelle et sonore, en passant par le bal ou cabaret rap.

    Dramaturge, elle accompagne par ailleurs les démarches d’équipes en recherche (Cies Un Loup Pour l’Homme, In Vitro, Le Clair Obscur…), à qui elle prête sa plume et un certain regard.

     

  • Jana Klein

    Jana Klein est comédienne et dramaturge.
    Après une scolarité et des études universitaires en Allemagne, elle y fait ses débuts comme assistante à la mise en scène et apprentie comédienne puis se forme à Paris chez Véronique Nordey, ainsi qu’en chant au Roy Hart Theatre et en stage auprès de Haïm Isaacs, Jean-Michel Rabeux, Frédéric Mauvignier, Patricia Sterlin, Jordan Beswick…
    Elle joue par la suite dans de nombreuses créations collectives et performances en France, Allemagne et l’Europe de L’Est. Elle travaille notamment sous la direction de Vincent Ecrepont, Frédéric Mauvignier, Perrine Mornay, Patrick Verschueren, Camille Davin, Jean-Marc Musial.
    Parallèlement, elle co-fonde le groupe de rock General Bye Bye dont elle sera auteure-interprète pendant quatre ans, en tournée en France et à l’étranger.
    Depuis 2013, elle développe une série de performances solo, notamment sous la direction de Noémie Fargier et en collaboration avec un groupe de plasticiens pragois.
    Comme dramaturge, elle travaille régulièrement avec le chorégraphe Philippe Ménard, (prochainement sur « Eldorado(s) », performance interactive dont elle sera également interprète) ainsi qu’avec les metteurs en scène Stéphane Schoukroun et Fanny Gayard.
    Dans des courts-métrages et en performance vidéo, elle a tourné avec Michel Lascault, Mikaël Rabetrano, Patrice Guillain, pour la Femis et l’école Louis Lumière.
    En 2015 et 2016, elle tient les rôles principaux des long- métrages « Voyages » de la réalisatrice allemande Johanna Pauline Maier et de « Once upon a time in Europe » du réalisateur macédonien Jani Bojadzi avec laquelle elle tournera de nouveau en 2017.

     

#EXOTERRITOIRES

Volet urbain du projet Voïd#Exoterritoires est un protocole d’exploration science-fictif de la ville contemporaine.


 

VOÏD Chapitre 1 : #EXOTERRITOIRES a été présenté lors du festival SIDERATION rendez-vous artistique incontournable du CNES dans le jardin des Halles à Paris les 24 et 25 mars 2018.

Côté AADN, nous nous réjouissons d’accueillir en terres lyonnaises l’équipe du projet Voïd du 16 au 20 juillet. Avec #EXOTERRITOIRES, le Clair Obscur « propose à un groupe d’une vingtaine de personnes de s’équiper d’une combinaison spatiale et de s’embarquer en compagnie d’un astronaute et d’un exobiologiste pour une exploration étonnante de la ville qui nous entoure ».

Voici les images de la première phase d’expérimentation, livrée au CNES lors du Festival Sidération.

 

Simulant l’exploration pionnière de territoires inconnus, les équipages de spectateurs-explorateurs feront l’expérience d’une refonte du regard, à la recherche de traces, traces de vie, traces de symbiose ou de parasitisme, traces d’intelligence… Et si la terre était une exoplanète habitable?

Frédéric DESLIAS
Jana KLEIN
Cathy BLISSON